Les Etats-Unis autorisent un nouveau médicament contre la maladie d'Alzheimer

Les Etats-Unis autorisent un nouveau médicament contre la maladie d'Alzheimer
Tous droits réservés AP/Biogen
Tous droits réservés AP/Biogen
Par euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le régulateur américain autorise un nouveau médicament contre la maladie d'Alzheimer. L'Aduhelm, produit par l'entreprise pharmaceutique Biogen, est le premier traitement dirigé contre la cause de la maladie, la présence de plaques bêta-amyloïdes dans le cerveau.

PUBLICITÉ

Peut-être un espoir dans la lutte contre la maladie d'Alzheimer. Les Etats-Unis viennent d'autoriser un nouveau médicament, l'Aduhelm, le premier en 20 ans. C'est aussi le premier traitement dirigé contre la cause de la maladie. 

L'Aduhelm, produit par le laboratoire Biogen, diminuerait les plaques amyloïdes dans le cerveau, une des lésions que l'on trouve dans la maladie. Il aurait également des effets sur le déclin cognitif. Mais ce traitement n'a pas suffisamment fait preuve de son efficacité. C'est pourquoi le régulateur américain demande au laboratoire de conduire de nouveaux essais cliniques pour vérifier ses bénéfices.

"Ce qui est important à ce sujet , c'est qu'il y a eu, bien sûr, une certaine controverse et des ensembles de données très complexes sur lesquels de nombreuses personnes avaient des opinions différentes. Mais, ce qui est important, c'est que l'Agence américaine des médicaments a approuvé ce médicament aujourd'hui dans le cadre d'une approbation accélérée. Et l'approbation accélérée est unique. Elle n'est réservée qu'aux maladies ou affections qui ont des besoins médicaux sérieusement non satisfaits. Et la maladie d'Alzheimer en fait certainement partie" explique Maria Carrillo, responsable scientifique de l'Association Alzheimer.

Et le régulateur américain de préciser : si le médicament ne fonctionne pas comme prévu, il pourra être retirer du marché. Si son efficacité est démontré, son autorisation sera alors permanente.

Près de 6 millions d'Américains vivent avec Alzheimer, qui constitue la sixième cause de décès aux Etats-Unis mais elle reste une maladie contre laquelle la recherche stagne depuis des décennies.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Mike Pence, l'ancien vice-président américain, affirme que l'aide à l'Ukraine est imminente

New York touché par un séisme de magnitude 4,8

No Comment : un mort et deux blessés après la chute d'une section de grue en Floride