DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Recul de l'épidémie de Covid-19, la France passe un nouveau cap

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Recul de l'épidémie de Covid-19, la France passe un nouveau cap
Tous droits réservés  Jakub Kotian/AP
Taille du texte Aa Aa

Tous les indicateurs épidémiques sont sur la bonne voie en France, alors ça y est, dès demain, vous pourrez rentrer chez vous à 23h si vous le souhaitez. Les restaurants et bars pourront vous accueillir en intérieur. Les casinos, fêtes foraines, parcs d'attractions ou encore Thalasso rouvrent, de même que les piscines publiques, et les salles de sport.

Hakim Chelfaoui, directeur régional d'une chaîne de salles de sport, était impatient :

"On a eu pendant longtemps ce sentiment d'injustice, clairement, on a eu le sentiment d'être un petit peu les oubliés, puisqu'on parlait beaucoup des restaurants, mais on négligeait les salles de sport. Donc là on espère pouvoir rouvrir, et pour de bon, et ne plus être confronté à un nouveau reconfinement ou une nouvelle fermeture."

Les espaces culturels dont les musées pourront augmenter le nombre de visiteurs à 65 % de leur capacité contre 35 % lors de la phase 1, le 19 mai. Ce qui devrait motiver les touristes qui pourront, à compter de mercredi, se passer de test PCR pour entrer en France, moyennant un certificat de vaccination.

Mercredi marquera aussi la fin du télétravail à 100 % et de la solitude à la table de cantine, ainsi que la reprise des pots entre collègues dans le respect des gestes barrière.

Cette deuxième phase a été rendue possible par la nette amélioration des conditions sanitaires observée à partir de début mai, liée selon le gouvernement à l'accélération de la vaccination.

"L'incidence (nombre de nouveaux cas enregistrés sur une semaine, ndlr) est en-dessous de 100 (pour 100 000 habitants), la situation continue de s'améliorer fortement sur l'ensemble du pays", a estimé le ministre de la Santé, Olivier Véran dimanche.

Selon le ministre, la France, où l'épidémie a fait un peu plus de 110 000 morts depuis mars 2020, va "descendre sous les 5 000 cas (nouveaux quotidiens) puis 2 000" mais on ne sera "pas sûrs d'avoir battu le virus" avant novembre ou décembre, si aucune nouvelle vague n'apparaît.

Beaucoup dépendra du rythme de vaccination alors qu'un cinquième de la population est complètement vacciné. Appelant les primo-vaccinés à ne pas se relâcher, le ministre a invité les Français à se faire vacciner rapidement, si possible avant les congés d'été.

En Irlande, les bars et restaurants accueillent aussi de nouveau leurs clients en terrasse.

Les autorités locales de plusieurs villes du pays, dont Dublin, Cork et Galway, ont rendu piétonnes un certain nombre de rues. Des toilettes publiques et des poubelles supplémentaires ont été installées. L'été sera axé sur le plein air ou ne sera pas !

Dans plusieurs régions d'Espagne, les inscriptions en ligne ont commencé pour les personnes souhaitant obtenir un laissez-passer Covid-19.

L'Espagne participe à un projet pilote avant que le Pass sanitaire ne soit lancé dans toute l'Union européenne le 1er juillet.

Le certificat précise si une personne a été vaccinée, si elle a été infectée par le coronavirus au cours des six derniers mois ou si elle dispose d'un test négatif valable.

Et puis toujours dans le but justement de booster la vaccination, en Italie, dans la ville de Turin, une petite expérience : une soirée DJ pour encourager les 18-28 ans à venir...

Et ça marche à écouter les jeunes présents dans le centre de vaccination turinois.

"C'est une soirée "Astra Night", venez tous vous faire vacciner !" expliquait un jeune homme alors qu'une jeune femme trouvait ça "très drôle" : "__c'est une expérience de vaccination différente de d'habitude".

Il ne manquait plus que les lumières pour être vraiment dans l'ambiance.

Sources additionnelles • AP, AFP