Jimmy Vial, nettoyeur des montagnes pyrénéennes

Jimmy Vial a nettoyé sept sites en moins de six mois
Jimmy Vial a nettoyé sept sites en moins de six mois Tous droits réservés AFP
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ce passionné de course à pied de 52 ans arpente les montagnes, à la recherche de débris. Il a déjà nettoyé sept sites en moins de six mois.

PUBLICITÉ

Seul dans la forêt au cœur des Pyrénées, Jimmy Vial arpente les sentiers pour dépolluer la nature. Avec une poubelle sur le dos, ce passionné de course à pied sillonne les alpages à la recherche de déchets : "Depuis quinze ans, je parcours les montagnes, je cours, je fais du trail. Et régulièrement je tombais sur des débris, des débris isolés, des gros débris, des gros déchets. Et en fin de compte, une sorte de ras-le-bol d’être impuissant devant ces débris. J'ai donc décidé de trouver une solution pour rapatrier et redescendre ces débris qui sont en montagne ou en haute montagne. "

"J’estime que c’est à nous de les rapatrier"
Jimmy Vial

A 52 ans,  il a déjà nettoyé sept sites qu'il tient à remettre dans leur état d'origine :_ "Toutes ces installations ont été amenées par l’homme il y a vingt ans, à dos d’homme. Et j’estime que c’est à nous de les rapatrier, de les redescendre dans la vallée, à partir du moment où on ne s’en sert plus". _

Son prochain défi : descendre un ULM accidenté en septembre 2000 dans une vallée à 2700 mètres d'altitude. Un travail titanesque qui n'effraie pas cet ancien moniteur de sport. Cela représente près de 300 kilos de déchets, en parcourant près de 150 kilomètres en pleine montagne.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

France : un convoi de tracteurs roule vers Rungis

Europe : une goélette scientifique sillonne les eaux afin d'évaluer la pollution

En grève de la faim, Thomas Brail, l'arboriste-militant, a été délogé de son platane à Paris