DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La loi hongroise sur l’homosexualité bouscule le monde politique et sportif

Par Stefan Grobe  & Euronews
euronews_icons_loading
La loi hongroise sur l’homosexualité bouscule le monde politique et sportif
Tous droits réservés  TOBIAS SCHWARZ/AFP or licensors
Taille du texte Aa Aa

La controverse sur la loi hongroise sur l’homosexualité s’est imposée sur la scène européenne. Budapest veut interdire la promotion de l’homosexualité ou de changement de genre auprès des mineurs.

Les partenaires européens de la Hongrie ont rapidement réagi contre ce projet. "Ce texte est une honte. C'est une discrimination contre des personnes sur la base de leur orientation sexuelle. Et cela va à l'encontre de toutes les valeurs" de l’UE, s’insurge la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

En pleine compétition de l’Euro et à l’occasion du match entre l’Allemagne et la Hongrie, la ville de Munich a souhaité illuminer son stade de football aux couleurs de l’arc-en-ciel, symbole de la communauté LGBT. Mais l’instance du football européen, l’UEFA, a rejeté cette demande estimant qu’il s’agissait d’un acte trop politique. Ce refus a entrainé une vive campagne de protestations.

De son côté Budapest reste droit dans ses bottes. Pour le ministre hongrois des Affaires étrangères il est inacceptable d’induire un lien entre sport et politique. "C'est une loi en faveur des enfants hongrois et maintenant elle est contestée par l'Europe occidentale. Et ils veulent donner un écho en mélangeant un événement sportif qui n'a rien à voir avec une législation nationale", conteste Peter Szijjarto.

Face au refus de l’UEFA d’autres stades allemands se sont illuminés aux couleurs arc-en-ciel le temps de la rencontre.