Variant Delta : les contaminations repartent à la hausse en Europe

Variant Delta : les contaminations repartent à la hausse en Europe
Tous droits réservés Kirsty Wigglesworth/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Kirsty Wigglesworth/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Après des semaines de baisse, la tendance s'est inversée en raison des nouvelles contaminations au Covid-19 dans les pays touchés par le variant Delta, Royaume-Uni, Russie et Portugal

PUBLICITÉ

Après deux mois et demi de baisse, les contaminations au Covid-19 repartent à la hausse en Europe. Seule arme : la course à la vaccination. En cause : le variant Delta qui provoque de nouvelles flambées de cas au Royaume-Uni et en Russie. Côté britannique, sa proportion dépasse les 90%, la Russie s'approche du même taux. Le Portugal en est à plus de 56%.

Face à cela, les pays de l'UE reprennent des restrictions en ordre dispersé. L'Allemagne a ainsi presque fermé ses portes aux voyageurs en provenance du Portugal et de Russie, en les ajoutant sur sa liste des "pays à variant". Ses propres ressortissants et ses résidents s'ils rentrent en provenance de ces pays doivent observer un isolement de quatorze jours, même avec un test négatif.

Ce mardi, la Commission européenne a demandé plus de coordination aux Etats membres. "Quand un pays utilise son frein d'urgence, il est important de le dire à la Commission et aux autres États membres le plus rapidement possible", explique Christian Wigand, porte-parole de la Commission européenne. "Les États membres devraient également suivre l'approche convenue dans la recommandation, en prenant des mesures strictes telles que la quarantaine, mais en évitant les interdictions de voyage. Les mesures allemandes ne semblent pas totalement conformes à cette recommandation".

En Finlande, la levée des dernières restrictions a été contrariée par l'Euro de foot. 300 supporters de retour d'un match à Saint-Pétersbourg ont en effet été testés positifs. 5 à 6 000 fans avaient fait le voyage en Russie pour assister au match contre la Belgique, qui a d'ailleurs été perdu.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Moscou dit avoir abattu 50 drones ukrainiens, des infrastructures énergétiques visées

Frappes mortelles russes sur le centre de l'Ukraine, Kyiv affirme avoir abattu un bombardier russe

Conséquences d'une frappe russe sur Dnipro