DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Festival de Cannes : la Palme d'or pour le film "Titane" de Julia Ducournau

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Julia Ducourneau, réalisatrice de "Titane" et Palme d'or à Cannes, le 17 juillet 2021
Julia Ducourneau, réalisatrice de "Titane" et Palme d'or à Cannes, le 17 juillet 2021   -   Tous droits réservés  Vianney Le Caer/Vianney Le Caer/Invision/AP
Taille du texte Aa Aa

Le jury du Festival de Cannes a décerné la Palme d'or au film "Titane" réalisé par la Française Julia Ducournau.

"Titane", dur et corrosif

C'est la deuxième fois qu'une femme reçoit la prestigieuse récompense après Jane Campion, il y a 28 ans, pour "La leçon de piano"

Ce film dramatique, corrosif, réunit à l'écran une jeune actrice Agathe Rousselle et une figure bien connue des amoureux du cinéma, Vincent Lindon.

Julia Ducourneau, s'était distinguée dans le passé avec le film "Grave".

Le prix d'interprétation masculine pour Caleb Landry Jones

Le prix d'interprétation masculine est revenu à Caleb Landry. L'acteur américain est récompensé pour son rôle dans "Nitram", où il incarne un jeune homme borderline qui s'apprête à commettre l'une des pires tueries de l'histoire de l'Australie.

Le prix d'interprétation féminine pour Renate Reinsve

Quant au prix d'interprétation féminine, il a été attribué à la Norvégienne Renate Reinsve pour sa performance dans "Julie en 12 chapitres" de Joachim Trier, dans lequel elle incarne une jeune femme en quête d'elle-même.

Vadim Ghirda/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Spike Lee et le jury du Festival de Cannes le 17 juillet 2021Vadim Ghirda/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.

Le Palmarès complet du 74ème Festival de Cannes

  • Palme d'or : "Titane" de la réalisatrice Julie Ducournau (France)

  • Grand Prix : "Un héros" du réalisateur Asghar Farhadi (Iran) et "Hytti NRO 6" (Compartiment NO.6) du réalisateur Juho Kuosmanen (Finlande)

  • Prix du jury : "Le genou d'Ahed" du réalisateur Nadav Lapid (Israël) et "Memoria" du réalisateur Apichatpong Weerasethakul (Thaïlande)

  • Prix de la mise en scène : le réalisateur Leos Carax pour "Annette" (France)

  • Prix d'interprétation masculine : l'acteur américain Caleb Landry Jones dans "Nitram"

  • Prix d'interprétation féminine : l'actrice norvégienne Renate Reinsve dans "Julie en 12 chapitres"

  • Prix du scénario : le réalisateur Ryusuke Hamaguchi pour "Drive my car" (Japon)

  • Camera d'or: "Murina" de la réalisatrice Antoneta Alamat Kusijanovic (Croatie)

  • Palme d'or du court métrage: "Tous les corbeaux du monde" de la réalisatrice Tang Yi (Hong Kong)

  • Mention spéciale du court métrage : "Le ciel du mois d'août" de la réalisatrice Jasmin Tenucci (Brésil)