En visite à Chypre, Recep Tayyip Erdogan plaide pour une solution à deux Etats

En visite à Chypre, Recep Tayyip Erdogan plaide pour une solution à deux Etats
Tous droits réservés AFP
Tous droits réservés AFP
Par Laura Berlioz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Recep Tayyip Erdogan a plaidé pour une partition définitive de Chypre, au cours d’une visite de deux jours dans la partie nord de l’île, reconnue uniquement par Ankara.

PUBLICITÉ

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, est en visite en République turque de Chypre du Nord presque 30 ans jour pour jour après l’intervention de l’armée turque à Chypre, le 20 juillet 1974.

L'UE fermement opposée à la "solution à deux Etats"

Invasion qui a coupé l'île grecque en deux avec au sud la République de Chypre, membre de l'UE et République turque de Chypre-Nord (RTCN), seulement reconnue par Ankara. Le président Erdogan plaide pour une « solution à deux États » à laquelle l'Union européenne a toujours montré son opposition.

« L_a partie grecque poursuit ses efforts pour ignorer les droits du peuple chypriote turc en Méditerranée orientale. Ils rejettent toutes les propositions de la RTCN sur le partage équivalent des ressources en hydrocarbures_ », assène le président turque devant le parlement.

Ces dernières années, plusieurs séries de négociations en vue d’une réunification ont été menées, sans succès.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Gaza : le couloir humanitaire maritime, un "cap crucial" selon le Président de Chypre

A Chypre, des magasins d'étrangers cibles de la colère des anti-immigration

Ankara et Athènes veulent surmonter leurs différends