EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

JO de Tokyo : Caeleb Dressel et Emma McKeon rois des bassins

l'Américain Caeleb Dressel au départ du 50 mètres nages libres
l'Américain Caeleb Dressel au départ du 50 mètres nages libres Tous droits réservés David Goldman/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés David Goldman/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Par euronews avec AFP AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'Américain Caeleb Dressel et l'Australienne Emma McKeon ont bouclé les JO en raflant de nombreux titres

La natation tire sa révérence aux JO de Tokyo sous la domination incontestable de Caeleb Dressel et Emma McKeon.

PUBLICITÉ

L'Américain Caeleb Dressel a raflé cinq médailles d'or, devenant l'un des athlètes les plus titrés de ces Jeux. Au 50 mètres nage libre, il a devancé le Français Florent Manaudou, médaille d'argent. Parmi ses autre titres : le 100 mètres, le 100 mètres papillon, et le relais 4x100 mètres.

Chez les femmes, c'est l'Australienne Emma McKeon qui a fait sensation dans les bassins de Tokyo en remportant le 50 mètres nage libre avec un record olympique à la clé. Elle s'impose devant la Suédoise Sarah Sjöström et la Danois Pernille Blum. Elle avait déjà décroché le titre sur 100 mètres et dans le relais 4x100 mètres et 4x100 mètres quatre nages.

"Scandale" pour la boxe française

Amertume pour la boxe française. Mourad Aliev dénonce "un scandale" après sa disqualification chez les plus de 91 kg, en quarts de finale face à Fraser Clarke. Le superviseur a reconnu une erreur d'arbitrage. Le Comité français s'est saisi de l'affaire pour contester la décision devant le tribunal arbitral du sport.

Premier podium olympique pour le BMX Freestyle. L'Australien Logan Martin est devenu champion olympique, devant un Vénézuélien de 36 ans, Daniel Dhers, et un Britannique, Declan Brooks, pour un podium sans "rider" des Etats-Unis, le pays-phare du BMX.

Chez les dames, c'est la britannique Charlotte Worthington qui a remporté l'or devant l'Américaine Hannah Roberts, déjà triple championne du monde à 19 ans et la Suissesse Nikita Ducarroz. La rideuse britannique s'est imposé grâce à un 360 backflip encore jamais vues en compétition chez les femmes.

Au lancer du poids, la Chinoise Gong Lijiao remporte l'or mais c'est la Néo-zélandaise Valerie Adams qui entre dans l'histoire de la discipline. Revenue à la compétition après deux grossesses; elle est montée pour la 4ème fois consécutive sur le podium olympique avec une médaille de bronze.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nouvel An : 65 000 baigneurs ont bravé le froid pour se jeter à l’eau aux Pays-Bas

Italie : spectaculaires plongeons du haut de la falaise

Les piscines municipales en France : un modèle voué à disparaître ?