DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

En Europe, l'alléchant marché des glaces

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
En Europe, l'alléchant marché des glaces
Tous droits réservés  Diritti d'autore Betsy Vereckey/AP2008
Taille du texte Aa Aa

Sorbet de fruit, ou crème glacée, s'il y a bien une saison, c'est l'été, pour manger des glaces. Un secteur qui se porte bien et profite autant du soleil que du déconfinement. On fait le point sur les dernier chiffres d'Eurostat.

Et dans ce secteur, l'UE n'est pas en reste : elle a produit près de 3 milliards de litres de glace l'an dernier, soit une baisse de 9 % en partie imputable aux confinements successifs. Oui, car la glace est meilleure quand elle est partagée.

Les exportations hors de l'Union européenne ont atteint l'an dernier 232 millions de kilogrammes, pour 752 millions d'euros.

Quand on parle de glace, souvent à la fin c'est encore l'Allemagne qui gagne : en 2020, l'Allemagne a produit 642 millions de litres. La France et l'Italie complètent le podium européen.

Non seulement l'Allemagne est le pays qui produit le plus, mais c'est aussi celui qui produit la glace la moins chère. Il faut compter en moyenne 1,3 euro par litre en Allemagne. Soit beaucoup moins cher qu'en France, où le litre moyen vaut 2, 20 euros en moyenne.

En matière d'export, en revanche, la France tient toujours dragée haute à ses voisins : un quart des exportations hors-UE sont faites dans l'hexagone, qui exporte beaucoup plus hors du bloc que les Pays-Bas, deuxième avec 16% des exports. Suivent l'Allemagne, l'Italie, puis la Belgique.

Un marché alléchant

Pour les petits comme pour les grands groupes industriels, le marché mondial est apetissant. L'anglo-néerlandais Unilever, leader du secteur et propriétaire de Magnum et Ben and Jerry's, vient de présenter des résultats solides ce semestre porté par une croissance à deux chiffre des ventes de glace.

Qu'il s'agisse de glaces à consommer à domicile type barquette (vrac), ou de glaces d'extérieur, en cône ou en bâtonnets (snacking), les ventes ont bondi, notamment en Turquie, en Chine et en Inde.