DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
Beyrouth : les manifestations pour les un an de l'explosion se transforment en émeutes

Devant le Parlement libanais, les manifestants jettent des pierres sur les forces de l’ordre, qui répliquent avec des gaz lacrymogènes. La place est noire de monde. Les heurts, qui se poursuivaient deux heures plus tard, ont fait des dizaines de blessés, dont huit hospitalisés, selon la Croix-Rouge.

Malgré l'ampleur du drame, dont les images ont choqué le monde entier, un an plus tard, l'enquête n'a toujours pas abouti et aucun coupable n'a été jugé. La classe politique est accusée de tout faire pour saboter l'enquête et éviter des inculpations, sous couvert de l'immunité parlementaire.

Outre l'explosion dévastatrice, les souffrances des Libanais ont été décuplées par une triple crise politique, sanitaire et économique.