EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

En Afghanistan, alors que les talibans avancent, les habitants tentent de fuir

En Afghanistan, l'ONU alerte sur de futures pénuries alimentaires.
En Afghanistan, l'ONU alerte sur de futures pénuries alimentaires. Tous droits réservés AFP
Tous droits réservés AFP
Par Euronews avec aFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Selon l'ONU, le conflit s'est accéléré plus vite que prévu, et la situation a déjà tout d'une catastrophe humanitaire.

PUBLICITÉ

Les Talibans avancent... Et les civils fuient. Des milliers d'Afghans déplacés à l'intérieur du pays sont arrivés à Kaboul, considérant la capitale comme leur dernier refuge sûr. Ils s'installent dans des camps de fortune, ou dans des entrepôts désaffectés.

L'ONU s'inquiète sur les conséquences des combats sur les civils, et met en garde contre les pénuries alimentaires. L'organisation a également exhorté les pays voisins de l'Afghanistan à garder leurs frontières ouvertes....

Selon Tomson Phiri, l'un des portes paroles du programme alimentaire de l'ONU, "le conflit s'est accéléré plus vite que prévu. La situation a tout d'une catastrophe humanitaire".

80% des 250 000 afghans ayant fui depuis mai sont des femmes et des enfants.
Shabia Mantoo
Porte-parole de l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés

Le bilan humain est déjà immense. La porte-parole de l'Agence des Nations Unies pour les réfugiésShabia Mantooa tiré la sonnette d'alarme : "si la violence perdure, l'Afghanistan sera en passe d'enregistrer le plus grand nombre de victimes civiles en un an, depuis le début des registres de l'ONU". Elle a rajouté que l'organisation était "particulièrement préoccupée par les conséquences du conflit sur les femmes et les filles. 80% des 250 000 afghans ayant fui depuis mai, sont des femmes et des enfants".

Plus de 1 000 civils ont été tués dans le pays au cours du seul mois dernier. 

Selon les derniers bilans, trois autres capitales de région sont tombées aux mains des talibans. Ils encerclent progressivement Kaboul, et contrôlent désormais plus des deux tiers du pays, quelques semaines seulement **avant la fin du retrait des forces internationales. **

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Afghanistan : les talibans s'emparent de villes-clés, Washington renvoie des milliers de soldats

Kaboul propose aux talibans un partage du pouvoir en échange d’un arrêt des combats

Migrants : six pays de l'UE soutiennent le retour forcé en Afghanistan