DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Kaboul propose aux talibans un partage du pouvoir en échange d’un arrêt des combats

Access to the comments Discussion
Par Laura Berlioz
euronews_icons_loading
Kaboul propose aux talibans un partage du pouvoir en échange d’un arrêt des combats
Tous droits réservés  Eurovision
Taille du texte Aa Aa

Les pourparler à Doha étaient au point mort mais les négociateurs de Kaboul ont proposé un accord aux taliban. Un partage du pouvoir en échange de la fin ds violences dans le pays.

En raison des combats, plusieurs pays dont la France et l'Allemagne ont suspendu les expulsions de migrants vers l’Afghanistan. Berlin menace aussi de geler ses aides en cas de victoire des talibans.

10 capitales provinciales aux mains des talibans

Le temps presse à Kaboul. Les talibans ont lancé début mai une offensive contre les troupes afghanes profitant du début du retrait des forces étrangères. Privées du crucial soutien aérien américain, l'armée peine à contenir les insurgés.

Ils ont avancé à un rythme effréné ces derniers jours et pris le contrôle d'une bonne partie du nord du pays. Cette région leu avait toujours échappé. En tout, les insurgés ont pris le contrôle de 10 des 34 capitales provinciales.

Cette progression éclaire menace Kaboul. Les Talibans s'en approchent aussi par le sud avec l’invasion ce matin de Ghazni. La ville est aussi un verrou important sur l'axe majeur reliant Kaboul à Kandahar, la deuxième plus grande ville afghane. Sa prise leur permet de couper les lignes de ravitaillement terrestres de l'armée vers le sud.

Le départ des forces internationales doit être achevé d'ici au 31 août, vingt ans après leur première intervention, dans la foulée des attentats du 11 septembre 2001.