EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Allemagne : Après des sondages défavorables, Armin Laschet contre-attaque

Allemagne : Après des sondages défavorables, Armin Laschet contre-attaque
Tous droits réservés Markus Schreiber/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Markus Schreiber/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Par Laura Berlioz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Rien ne se passe comme rérvu pour le dauphin d'Angela Merkel. Les sondages lui sont de moins en moins favorables. Le candidat de la CDU tente de re mobiliser.

PUBLICITÉ

Armin Laschet contre-attaque. Pour le candidat de la CDU, rien ne se passe comme prévu à 5 semaines des élections. Les sondages lui sont défavorables malgré le soutien d'Angela Merkel.

La chancelière allemande qui se retire après 16 ans à la tête du pays a dû voler au secours de son dauphin : "Notre conception chrétienne de l'homme est la base de notre ideal la liberté et c'est pourquoi il vaut la peine de se battre dans les 35 jours restants pour bien façonner l'Allemagne, pour la conduire vers un bon avenir - et cela, bien sûr, avec Armin Laschet comme notre futur chancelier."

Le SPD gagne du terrain

Contre toute attente, le peu charismatique Olaf Sholf profite de la faiblesse des conservateurs et fait percer le SPD dans les sondages. Pendant ce temps, le parti vert d'Annalenna Baerbock stagne malgré une progression fulgurante ces derniers mois. Armin Laschet reste déterminé.

_"Je me battrai, avec tout ce que je pourrai, pour que ce pays ne soit pas envahi par des idéologues, que nous ayons la chance de mettre en œuvre nos idées d'une Allemagne moderne. C'est pour cela que nous nous battons, c'est pour cela que nous donnerons tout ce que nous pouvons.", affirme t il. _

Le successeur d'Angela Merkel au sein du parti devra se battre pour ses électeurs et contre ses détracteurs en interne, qui spéculent déjà sur son retrait.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Euro de football 2024 : un match d'ouverture à sens unique entre l'Allemagne et l'Écosse

L'AfD nomme un nouveau chef de délégation au Parlement européen

Poutine menace de livrer aussi des missiles "à d'autres" pays pour frapper l'Occident