DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Afghanistan : le chaos continue à l'aéroport de Kaboul

Access to the comments Discussion
Par Laura Berlioz
euronews_icons_loading
Afghanistan : le chaos continue à l'aéroport de Kaboul
Tous droits réservés  Jose Luis Magana/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Près de 6 000 militaires américains lourdement armés tentent de contenir le chaos devant l'aéroport de Kaboul. Depuis la prise du pouvoir par les talibans les Afghans viennent en masse pour fuir le pays. Une bousculade a fait au moins sept morts, ce week-end et les talibans contrôlent violemment les accès.

Depuis le 14 août, quelque 17 000 personnes ont été évacuées par les Etats-Unis. Joe Biden a précisé que le pays prévoyait de ramener tous les Américains présents en Afghanistan et espèrent pouvoir en faire de même pour ses alliés afghans et leurs familles d'ici la fin du mois le départ des troupes américaines le 31 août fait craindre le pire à la communauté internationale.

"Nous allons continuer à évaluer la situation et à travailler aussi dur que possible pour faire sortir autant de personnes que possible. Et à mesure que nous approchons de la date limite, nous ferons une recommandation au président. Nous continuons à examiner différentes manières d'atteindre et de contacter les citoyens américains pour les aider à entrer dans l'aérodrome.", explique Lloyd Austin, ministre américain de la Défense.

Ce mardi, les dirigeants du G7 se réunissent virtuellement pour des discussions d'urgence sur la situation à Kaboul. Les pays occidentaux organisent le rapatriement de leurs ressortissants, mais la situation sur place compromet leurs efforts.

Plusieurs états déplorent des places vides à bord des avions qu'ils avaient affrétés spécialement pour ramener des réfugiés afghans. De son côté, la France avait alerté ses alliés en amont et proposé à ses ressortissants de partir, plus tôt dans l'année.