DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

"J'ai failli tuer ces enfants" : les retrouvailles du GI et des survivants italiens, 77 ans après

Access to the comments Discussion
Par Laurence Alexandrowicz
euronews_icons_loading
"J'ai failli tuer ces enfants" : les retrouvailles du GI et des survivants italiens, 77 ans après
Tous droits réservés  Antonio Calanni/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Ce lundi, les Italiens Bruno, Mafalda et Giuliana Naldi, des frère et soeurs octogénaires, accueillent à l'aéroport de Bologne Martin Adler, 97 ans. Il y a 77 ans, Martin, soldat américain en Italie, avait failli les tuer pendant la Seconde guerre mondiale.

"Regardez mon sourire. Je souriais, je les aimais, raconte Martin Adler, vétéran américain de la Seconde Guerre mondiale. J'étais heureux et j'avais envie de me donner un coup de pied au derrière pour m'avoir empêché de tirer. Et j'étais heureux de n'avoir pas tiré."

En 1944, le soldat de 20 ans entend du bruit dans une maison qu'il pense vide. Cela provient d'un panier. Il croit qu'un Allemand s'y camoufle, et s'apprête à tirer sur Bruno, Mafalda et Giuliana, âgés de 3 à 6 ans, cachés dans le panier par leur mère qui s'interpose en hurlant "bambini, bambini !"

"La mère, pas moi. C'est la mère qui est une véritable héroïne. Vous vous imaginez face à une arme ?", s'interroge Martin.

De Floride où il réside, Martin a apporté du chocolat aux enfants italiens, devenus grands-parents. Comme en 1944. Puis il est retourné voir la maison où le drame a été évité de justesse.

Cette histoire, Martin l'avait raconté à sa fille. C'est pendant le confinement qu'elle a décidé de retrouver les survivants italiens, et la magie des réseaux sociaux a permis ces retrouvailles, et la médiatisation de ce conte de fée.