Japon: impopulaire, le premier ministre Yoshihide Suga jette l'éponge

Japon: impopulaire, le premier ministre Yoshihide Suga jette l'éponge
Tous droits réservés Behrouz Mehri/AFP or licensors
Par euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Critiqué pour sa gestion de la pandémie, le chef du gouvernement annonce qu'il ne se représentera pas à la tête du Parti libéral-démocrate, renonçant ainsi au pouvoir.

PUBLICITÉ

Au plus bas dans les sondages, le Premier ministre du Japon, tire sa révérence. Yoshihide Suga a crée la surprise en annonçant qu'il ne se représenterait pas à la tête de son parti, le Parti-libéral démocrate.

A 72 ans, il dit ne pas pouvoir mener à la fois la lutte contre la pandémie et la campagne pour sa réélection au sommet du PLD, majoritaire au Parlement.

"Je veux me concentrer sur les efforts contre le coronavirus, et avec cela à l'esprit, je ne me présenterai pas à l'élection" a t-il dit à l'issue d'une réunion avec les cadres de sa formation politique, issue de la droite nationaliste.

A la tête du gouvernement depuis seulement un an, le successeur de Shinzo Abe a vu sa popularité s'effondrer ces derniers mois en raison d'une gestion très critiquée de la crise sanitaire. Le pays subit depuis fin juin, une vague de contaminations records. Son entêtement à maintenir les JO a également suscité beaucoup de réprobation.

L'élection interne du PLD se tiendra à la fin du mois avant les élections législatives à l'automne.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le Japon et l'Ukraine signent une cinquantaine d'accords

Japon : peine de mort pour l'incendiaire de 2019

Japon : l'archipel frappé par un fort séisme poursuit les recherches pour retrouver des survivants