DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les Californiens votent sur la révocation de leur gouverneur

Access to the comments Discussion
Par Laurence Alexandrowicz
euronews_icons_loading
Les Californiens votent sur la révocation de leur gouverneur
Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

Quand Joe Biden se déplace jusqu'en Californie, pour soutenir le gouverneur de l'Etat, c'est que l'enjeu est malgré tout important pour le camp démocrate. Il faut dire que le gouverneur Gavin Newsom joue sa place. Un référendum appelle la population à se prononcer sur sa révocation. La Californie autorise des électeurs mécontents à organiser un "scrutin de rappel" pour remplacer le gouverneur. Presque tous les gouverneurs en ont subi, et peu ont été révoqués. Il y a 18 ans, un vote similaire avait permis pourtant à Arnold Schwarzenegger de conquérir la Californie en faisant chuter le gouverneur démocrate de l'époque.

"Les yeux de la nation, ce n'est pas une hyperbole, les yeux de la nation sont sur la Californie, a déclaré Joe Biden, président des États-Unis, parce que la décision que vous êtes sur le point de prendre ne va pas seulement, ne va pas seulement avoir un impact énorme sur la Californie, elle va se répercuter dans toute la nation. Et, très franchement, ce n'est pas une blague, dans le monde entier."

Ce que reprochent les détracteurs de Gavin Newsom, c'est sa gestion stricte de la pandémie. Le gouverneur a imposé des restrictions sanitaires impopulaires, surtout auprès des petits patrons contraints pour certains de fermer leurs entreprises. Une image de lui sans masque dans un restaurant avait achevé de hérisser ses détracteurs.

"Je suis propriétaire d'une petite entreprise, explique dans le bureau de vote Neel Sodha, et l'année dernière, j'ai été considéré comme non essentiel. J'ai donc été fermé, alors que dans d'autres États, j'aurais pu fonctionner. j'ai donc voté pour révoquer Newsom."

"Je ne veux pas que la Californie subisse cette prise de contrôle par les républicains, s'insurge à l'inverse Madeline Zoeller, électrice. Je suis dégoûtée par certains des candidats républicains, ici et dans le pays, alors je soutiens Gavin Newsom en votant non."

Si 50% des électeurs votent non, le gouverneur poursuivra son mandat les prochains 18 mois. C'est ce que prédisent les sondages, à 55%. Lors du référendum les votants peuvent choisir aussi son remplaçant parmi 46 candidats de l'opposition, la plupart républicains. Les démocrates ont choisi de ne pas présenter de candidat, pour ne pas brouiller la situation.