EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Mondial de tango à Buenos Aires : victoire de couples argentins

Mondial de tango à Buenos Aires : victoire de couples argentins
Tous droits réservés Natacha Pisarenko/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Natacha Pisarenko/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Deux couples argentins ont remporté samedi à Buenos Aires le Mondial de tango dans les catégories salon et scène à l'issue du festival qui a rendu hommage à Diego Maradona, idole du football décédée en novembre 2020.

PUBLICITÉ

Deux couples argentins ont remporté samedi à Buenos Aires le Mondial de tango dans les catégories salon et scène à l'issue du festival qui a rendu hommage à Diego Maradona, idole du football décédée en novembre 2020.

La compétition, à laquelle participaient quelque 800 danseurs de 25 pays, s'est déroulée sous forme présentielle mais aussi virtuelle pour nationaux et étrangers, en raison des restrictions sanitaires liées à la pandémie de Covid-19.

Le couple formé par Emmanuel Casal et Yanina Muzyka s'est imposé dans la catégorie tango de scène, et celui composé par Agustín Agnez et Bárbara Ferreyra dans celle du tango de salon, lors des finales disputées devant l'obélisque de Buenos Aires, dans le centre de la capitale argentine.

Hommage à Diego Maradona

Des chants et des danses ont rendu hommage à Diego Maradona, capitaine de l'équipe d'Argentine championne du monde en 1986 et considéré comme un des tout meilleurs joueurs de l'histoire du football. Il avait lui-même enregistré des chansons de tango en tant qu'amateur et aimait pratiquer cette danse originaire du Rio de la Plata à l'occasion de fêtes.

Ce Mondial a coïncidé avec la réouverture des "milongas" ou salons de tango, après 18 mois d'abstinence pour éviter les infections au Covid-19.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Buenos Aires est sous les eaux

Parade de la victoire des tri-campeones : une foule euphorique à Buenos Aires

Un autoportrait culte de Frida Kahlo visible pour la première fois en 25 ans