PUBLICITÉ

Brésil : forte mobilisation anti-Bolsonaro

Manifestant tenant un drapeau brésilien où est écrit "Bolsonaro dehors" - Rio de Janeiro, le 02/10/2021
Manifestant tenant un drapeau brésilien où est écrit "Bolsonaro dehors" - Rio de Janeiro, le 02/10/2021 Tous droits réservés Bruna Prado/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Bruna Prado/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Par Olivier Peguy avec AFP, AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Au Brésil des milliers de personnes ont défilé ce samedi dans les grandes villes du pays pour dire leur opposition au président Jair Bolsonaro, et de réclamer sa destitution.

PUBLICITÉ

Au Brésil des milliers de personnes ont défilé ce samedi dans les grandes villes du pays pour dire leur opposition au président Jair Bolsonaro, et de réclamer sa destitution.

Les rassemblements les plus importants se sont tenus à Rio de Janeiro, Sao Paulo ou Brasilia à l'appel de la "Campagne nationale Bolsonaro dehors", soutenue par une douzaine de partis de gauche et de nombreuses centrales syndicales.

Les manifestants dénoncent pêle-mêle la mauvaise gestion économique du pays, la hausse du coût de la vie ou encore les dégâts causés par l'épidémie de Covid-19.

La présidentielle de 2022

Jaïr Bolsonaro est arrivé au pouvoir fin 2018. Les prochaines élections présidentielles sont censées avoir lieu en octobre 2022.

À un an du scrutin, un sondage réalisé mi-septembre par l'institut Datafolha donnait 26% au président d'extrême droite au 1er tour contre 44% pour l'ancien président Luiz Inacio Lula da Silva.

Le 7 septembre, des rassemblements massifs à Brasilia et Sao Paulo avaient réuni 125.000 soutiens de Jair Bolsonaro. Plus que ce qu'a réussi à rassembler la gauche ce samedi dans les deux capitales régionales.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : au moins 100 morts et 128 disparus dans les inondations au Brésil

Inondations au Brésil : au moins 66 morts et 101 disparus

Macron au Brésil : un renouveau dans les relations entre les deux pays