DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le prix Nobel de physique est attribué à Syukuro Manabe, Klaus Hasselmann, et Giorgio Parisi

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Le prix Nobel de physique est attribué à Syukuro Manabe,  Klaus Hasselmann, et Giorgio Parisi
Tous droits réservés  Fernando Vergara/Copyright 2016 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Voici les lauréats de physique, pour ce 120e anniversaire des prix Nobel.

Le prix Nobel de physique est attribué à l'Américain Syukuro Manabe et l'Allemand Klaus Hasselmann, pour la prédiction du réchauffement climatique, et l'autre moitié à l'Italien Giorgio Parisi pour la découverte de l'interaction du désordre et des fluctuations dans les système physiques de l'échelle atomique à planétaire.

Les lauréats des 10 dernières années

2020: Roger Penrose (Royaume-Uni), Reinhard Genzel (Allemagne) et Andrea Ghez (Etats-Unis) pour leurs découvertes sur les "trous noirs" et les secrets de notre galaxie.

2019: James Peebles (Etats-Unis/Canada), Michel Mayor (Suisse) et Didier Queloz (Suisse) pour leurs travaux sur le cosmos et la première découverte d'une exo-planète.

2018 : Arthur Ashkin (Etats-Unis), Gérard Mourou (France) et Donna Strickland (Canada), pour leurs recherches sur les lasers qui ont permis de mettre au point des outils de haute précision utilisés dans l'industrie et la médecine.

2017 : Rainer Weiss, Barry Barish et Kip Thorne (Etats-Unis), pour l'observation des ondes gravitationnelles qui confirme une prédiction d'Albert Einstein dans sa théorie de la relativité générale.

2016 : David Thouless, Duncan Haldane et Michael Kosterlitz (Grande-Bretagne) sur les isolants topologiques, des matériaux "exotiques" qui permettraient dans un avenir plus ou moins proche de créer des ordinateurs surpuissants.

2015 : Takaaki Kajita (Japon) et Arthur McDonald (Canada) pour avoir établi que les neutrinos, des particules élémentaires, avaient une masse.

2014 : Isamu Akasaki et Hiroshi Amano (Japon) et Shuji Nakamura (USA), inventeurs de la diode électroluminescente (LED).

2013 : François Englert (Belgique) et Peter Higgs (Grande-Bretagne) pour leurs travaux sur le boson de Higgs, une particule élémentaire.

2012 : Serge Haroche (France) et David Wineland (États-Unis) pour leurs recherches en optique quantique qui permettent la création d'ordinateurs surpuissants et d'horloges d'une précision extrême.

2011 : Saul Perlmutter et Adam Riess (États-Unis), Brian Schmidt (Australie/États-Unis) pour avoir découvert que l'expansion de l'univers était en accélération et qu'il se terminera dans la glace.Les Nobel sont attribués jusqu'au 11 octobre à Stockholm et Oslo. Lundi, les lauréats de médecine avaient été dévoilés hier.