DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les chiites terrorisés après l'attentat de Kunduz

Access to the comments Discussion
Par EURONEWS
euronews_icons_loading
Les chiites terrorisés après l'attentat de Kunduz
Tous droits réservés  Abdullah Sahil/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

L'État islamique est à l'origine de l'attentat suicide qui a fait au moins 60 morts lors de la prière du vendredi dans une mosquée chiite de la province de Kunduz, dans le nord-est de l'Afghanistan. Les talibans ont condamné l'attaque, promettant qu'"ils trouveront, arrêteront et puniront sévèrement les auteurs de ce grand crime". Malgré ces déclarations, les chiites se sentent menacés.

"Nous demandons à l'Emirat islamique d'Afghanistan de porter une attention particulière à la sécurité de toutes les mosquées et lieux de culte, notamment chiites, car nous sommes en minorité. Ce n'est pas la première tragédie et ce ne sera pas la dernière", explique un proche de victime.

La branche locale du groupe EI redoutée par les talibans

Pour les Taliban sunnites, qui contrôlent l'ensemble de l'Afghanistan, la principale menace vient désormais de l'EI-K, qui disposerait de 500 à quelques milliers de combattants sur le territoire afghan, selon l'ONU.

Le groupe local a multiplié les attaques dans le pays, avec le départ de troupes étrangères. Il est à l'origine de l'attentat de l'aéroport de Kaboul le 26 août, qui a fait au moins 180 morts.