This content is not available in your region

Hongrie : dernier duel pour connaître le futur adversaire de Viktor Orban

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Hongrie : dernier duel pour connaître le futur adversaire de Viktor Orban
Tous droits réservés  AP Photo

En Hongrie, qui sera le candidat de l'opposition pour affronter le Premier ministre Viktor Orban lors des prochaines législatives ? On le saura ce dimanche lors des résultats du deuxième tour des primaires organisées par le front anti-Orban. Deux personnalités restent en lice.

D'un côté un maire de centre-droit, Péter Márki-Zay, et de l'autre Klára Dobrev, épouse d'un ancien Premier ministre, elle est actuellement vice-présidente du Parlement européen et représente l'aile gauche du front démocratique.

"Je pense que la Hongrie a besoin d'une politique de gauche, d'une politique sociale-démocrate. Après 12 ans de gouvernement de droite du Fidesz, les injustices dans ce pays sont devenues insupportables. Nous dépensons moins que la moyenne européenne pour la santé, l'éducation, les retraites, les mesures sociales et beaucoup plus pour l'argent de la corruption, qui est déguisé en développement économique, ou pour les subventions individuelles", dit-elle.

Plus de 630 000 personnes sur les 8 millions d'électeurs hongrois ont participé au premier tour de ces primaires et cette dernière a crée la surprise en recueillant près de 35% des voix.

L'autre finaliste Péter Márki-Zays'est illustré en devenant maire d'une ville de 40 000 habitants, qui était un ancien bastion du Fidesz, le parti au pouvoir. Considéré comme un conservateur modéré, ce fervent catholique, père de sept enfants a réussi à fédérer un front commun de plusieurs partis. Il s'estime en meilleure position pour l'emporter.

"En tant que challenger de Viktor Orbán, j'ai une bien meilleure chance de gagner car je représente plusieurs partis, et en avril 2022 je serai en mesure de rassembler des personnes qui pourraient ne pas voter pour un candidat de gauche" estime-t-il.

Le résultat final de ces primaires devrait être connu dimanche soir. Après une campagne acharnée, les deux candidats ont promis de soutenir quoi qu'il en soit, le vainqueur.