This content is not available in your region

Climat : des centaines de manifestations à travers le monde ce vendredi

Access to the comments Discussion
Par Stephane Hamalian  & Euronews
Greta Thunberg prend la parole lors d'une manifestation pour le climat, le 22 octobre 2021, à Stockholm, en Suède
Greta Thunberg prend la parole lors d'une manifestation pour le climat, le 22 octobre 2021, à Stockholm, en Suède   -   Tous droits réservés  Etrik Simander/AP

Plus de 500 manifestations pro-climat étaient organisées ce vendredi à travers le monde par le mouvement Fridays for Future, initié par la jeune Greta Thunberg.

Le rassemblement de Stockholm, en Suède a réuni des milliers de personnes, notamment des militants venus de pays déjà frappés par le réchauffement climatique.

"Nous voulions faire entendre la voix des plus touchés par le réchauffement climatique sur avec cette grande grève" explique Mitzi Jonelle, militante philippine, qui précise que des activistes de 20 pays étaient présents ce vendredi dans la capitale suédoise, épicentre du mouvement.

Cette journée de mobilisation intervient quelques jours avant la conférence climat de Glasgow, la COP26, où de nombreux leaders politiques mondiaux devraient briller par leur absence, notamment Vladimir Poutine, et Xi Jinping.

Dans son discours, Greta Thunberg a dit douter de l'engagement des leader mondiaux à l'issue de cette conférence, mais précise vouloir faire "tout ce qui est possible pour pousser dans la bonne direction, dans le laps de temps restant".

La militante âgée de 18 ans prévient les dirigeants mondiaux : "nous les surveillons. Nous n'allons pas les laisser s'en tirer" avec leurs discours et "en ne faisant rien, en prétendant que la situation est sous contrôle".

À Milan, en Italie, même préoccupation ce vendredi : masques sur le visage, des militants de la cause climatique ont endossé les costumes des leaders du G20 pour dénoncer l'inaction des plus grandes puissances mondiales. Des militants qui ont également occupés les locaux de la banque JP Morgan pour dénoncer ses investissements dans les énergies fossiles.

Le mouvement Fridays for Future souhaite peser sur la cause climatique en incitant les lycées et étudiants à faire grève les vendredi.