euronews_icons_loading
Des manifestants accusent la COP26 de "greenwashing"

Protection des forêts, neutralité carbone des entreprises... Au rythme des tambours, plusieurs centaines de défenseurs de l'environnement ont dénoncé mercredi dans les rues de Glasgow ce qu'ils considèrent comme un "greenwashing" à l'oeuvre à la COP26.

Pour ces manifestants, les grandes annonces déclinées jusqu'ici à la conférence sur le climat de l'ONU qui doit se poursuivre jusqu'au 12 novembre dans cette ville écossaise se réduisent souvent à un écran de fumée verte.

Avec dans le viseur un réchauffement de la planète limité à +1,5°C, les pays sont sous pression pour en faire davantage afin de freiner le changement du climat et protéger les populations contre les catastrophes déjà en cours. La COP26 est à cet égard considérée comme capitale.

Après deux jours de sommet des chefs d'Etat et de gouvernement et des annonces en matière de lutte contre la déforestation et de réduction des rejets de gaz méthane dans l'atmosphère, le secteur privé s'est également mobilisé. Plusieurs centaines d'acteurs financiers se sont désormais engagés à atteindre la neutralité carbone.