This content is not available in your region

La Hongrie plafonne le prix des carburants pour trois mois

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
La Hongrie plafonne le prix des carburants pour trois mois
Tous droits réservés  Koszticsák Szilárd/MTVA - Médiaszolgáltatás-támogató és Vagyonkezelõ Alap

La Hongrie où l'inflation est galopante a bloqué pour trois mois les prix à la pompe depuis ce lundi pour que le litre ne coûte pas plus de 480 forints (1,31 euros).

"Cela signifie qu'il peut être moins cher que 480 forints, mais pas plus cher", avait déclaré jeudi dernier Gergely Gulyas, le chef de cabinet du Premier ministre Viktor Orban, lors d'une conférence de presse à Budapest.

Ces dernières semaines, les prix de l'essence et du diesel ont dépassé la barre symbolique des 500 forints par litre dans de nombreuses stations-service de ce pays d'Europe centrale membre de l'Union européenne.

"Nous sommes convaincus" que la mesure, qui sera réexaminée après trois mois, "soutiendra l'économie et contribuera à une réduction de l'inflation", avait également déclaré M. Gulyas.

Les stations-service ne recevront pas de compensation et le cours de l'action du groupe hongrois de l'énergie MOL à la Bourse de Budapest a chuté d'environ 3,5 % à la suite de cette annonce.

M. Orban, qui se présente après douze ans de pouvoir aux législatives prévues en avril prochain, est soumis aux critiques croissantes de l'opposition, en raison de l'inflation.

Cette dernière a atteint 6,5% en octobre, son plus haut niveau depuis 2012 en Hongrie. D'autres pays d'Europe sont confrontés à une augmentation des prix des carburants.