This content is not available in your region

Violences faites aux femmes : des actions pour marquer les esprits aux quatre coins de l'Europe

Access to the comments Discussion
Par Julien Pavy
euronews_icons_loading
Violences faites aux femmes : des actions pour marquer les esprits aux quatre coins de l'Europe
Tous droits réservés  Bob Edme/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved

Des campagnes choc ont été organisées aux 4 coins de l'Europe pour dénoncer les violences contre les femmes. 50 féminicides sont enregistrés en moyenne chaque semaine dans l'Union européenne.

Des femmes célèbres défigurées

Christine Lagarde et Ursula von der Leyen défigurées par les coups. Près de Murcie, en Espagne, une artiste a choisi des visages célèbres pour dénoncer les violences à l'égard des femmes.

A Paris, une place en hommage aux victimes

A Paris, une place porte même désormais le nom de ce combat et rend hommage aux victimes. Tout un symbole selon Christine Launois, membre de l'Union nationale des familles de victimes de féminicides : "Ça veut aussi dire qu'on commence à mettre les débats des féminicides et des violences intrafamiliales sur la place publique et que tant que l'opinion publique dans son immense majorité ne se sera pas accaparée ce débat et obligera les gouvernants à changer ce qui existe, rien ne changera."

A Sarajevo, Rome... La couleur du sang

A Sarajevo, 40 chaussures ont été exposées sur le sol. Elles symbolisent les femmes tuées en Bosnie depuis 2019. Des chiffres sans doute incomplets, car les féminicides ne sont pas reconnus par la loi locale.

A Rome, en Italie, des noms de victimes ont été projetés sur le Colisée, illuminé en rouge, la couleur du sang.

Dans l'Union européenne, un tiers des femmes ont subi des violences physiques ou sexuelles et environ 50 meurent chaque semaine à la suite de violences domestiques, selon des données communiquées en septembre par le Parlement européen.