This content is not available in your region

Un récif de coraux en bonne santé découvert au large de Tahiti

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AP
euronews_icons_loading
Ce récif pourrait être l'un des plus grands jamais découvert.
Ce récif pourrait être l'un des plus grands jamais découvert.   -   Tous droits réservés  AP Photo / Alexis Rosenfeld

**Un récit de coraux a été découvert à plus de 30 mètres de profondeur. Une expédition (et une découverte) qui va au-delà des espérances des scientifiques. **

Cela pourrait être l'un des plus grands récifs au monde... Des scientifiques ont découvert cette rare étendue de 3 kilomètres de coraux vierges au large de Tahiti en plein cœurdu Pacifique Sud. Un décor à couper le souffle, qui semble être en parfaite santé, selon** Laetitia Hedouin, Docteur en océanologie biologique et environnement marins au Centre national de la recherche scientifique** :"Il n'y a aucun signe de maladie. Il n'y a pas de mortalité. Cela signifie donc qu'ils n'ont pas été touchés par les humains, par le blanchiment ou d'autres pollutions."

Protégé par sa profondeur

Selon un rapport publié en 2020, 14% des coraux ont été tués par la surpêche et la pollution en seulement 10 ans. L'eau chaude due au changement climatique fait blanchir les coraux les plus délicats. Selon Mark Eakin, océanographe, le récif nouvellement découvert, plus profond, a été protégé de ces températures plus chaudes. Mais il n'est pas hors de danger pour autant : "Il va être soumis aux mêmes menaces, et il est différent des récifs moins profonds. Il est moins diversifié. Il a probablement différentes espèces de coraux et de poissons. Même si certains pensent que ces récifs profonds peuvent servir de canots de sauvetage pour les coraux peu profonds, ce n'est probablement pas le cas".

Cette information est vraiment la base de la gestion des océans, de leur conservation, de la compréhension des impacts des tsunamis sur la côte
Julian Barbiere
UNESCO

L'océan représente 72% de la surface de la terre, mais il renferme encore aujourd'hui plus de secrets que certaines planètes du système solaire, comme l'indique Julian Barbiere, spécialiste de la politique marine à l'UNESCO : "Seulement 20 % du fond de l'océan qui a été cartographié en haute résolution. C'est incroyable, quand on pense avoir une meilleure image de la lune, de Mars. Quand on se rend compte que cette information est vraiment la base de la gestion des océans, de leur conservation, de la compréhension des impacts des tsunamis sur la côte."

Les experts espèrent que la découverte de ce récif encore préservé permettra de **savoir comment protéger ces écosystèmes. **