This content is not available in your region

Canada : démonstration de force à Ottawa des camionneurs contre les mesures sanitaires

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Une manifestante à Vaughan au Canada, sur la route menant à Ottawa, le 27 janvier 2022
Une manifestante à Vaughan au Canada, sur la route menant à Ottawa, le 27 janvier 2022   -   Tous droits réservés  Arthur Mola/2022 Invision

**Drapeaux canadiens en étendard, pancartes "Liberté" et slogans contre Justin Trudeau : des milliers de personnes et des centaines de camions ont bloqué samedi le centre de la capitale Ottawa pour protester contre les mesures sanitaires.
**

Parti de la grogne des camionneurs contre l'obligation vaccinale imposée pour franchir la frontière entre le Canada et les Etats-Unis, le mouvement s'est ensuite étendu à des revendications plus larges.

"Je veux que tout cela cesse, toute cette dérive sanitaire. Les mesures sont maintenant injustifiées", estime Philippe Castonguay, entrepreneur de 31 ans.

Venu du nord du Québec, à sept heures de route d'Ottawa, il juge que "l'obligation vaccinale nous emmène vers une nouvelle société pour laquelle on n'a jamais voté".

Autour, sous les bureaux du Premier ministre Justin Trudeau, malgré le froid polaire, une foule bigarrée s'est réunie dans le calme: des familles, des jeunes criant "Freedom" ("liberté"), des plus vieux avec des casseroles.

Un peu plus loin, les klaxons et les moteurs rugissants des centaines de camions et de pickups qui ont rejoint la capitale se font entendre non stop.

La police d'Ottawa (SPO) avait indiqué s'attendre à l'arrivée de huit convois rassemblant quelques milliers de véhicules et 10.000 manifestants.

Ce mouvement de protestation est parti de l'ouest du pays la semaine passée : des dizaines de camionneurs organisés en convoi ont rallié Vancouver à Ottawa pour protester contre les mesures sanitaires et notamment l'obligation vaccinale pour les chauffeurs routiers.

Depuis mi-janvier, le Canada et les Etats-Unis imposent la vaccination aux camionneurs qui traversent la frontière entre les deux pays, la plus longue du monde avec près de 9.000 km.

"Fin des restrictions"

"Tout cela c'est pour la liberté, pas seulement pour les camionneurs. Nous devons avoir le choix! Nous ne devons pas nous faire vacciner pour pouvoir travailler", explique à l'AFP Stephen Penderness, 28 ans, chauffeur routier de l'Ontario et non vacciné.

"Je veux que les gouvernements lèvent les mesures, comme cela se fait dans d'autres pays. Maintenir les restrictions c'est inutile", estime Angela Bernal, enseignante à la retraite de 67 ans.

Une grande partie de la colère des manifestants visait personnellement le Premier ministre canadien et de nombreux manifestants arborent des pancartes anti-Trudeau.

Les abords du Parlement ont été placés sous haute surveillance par les forces de l'ordre qui laissaient toutefois circuler la foule. Les autorités avaient indiqué craindre des débordements pendant cette manifestation décrite comme "unique, à risque et conséquente" par le chef de la police, Peter Sloly.

"Il y aura un petit groupe de personnes qui constituent une menace pour elles-mêmes, les unes pour les autres et pour les Canadiens", s'est inquiété Justin Trudeau lors d'une entrevue vendredi avec la presse canadienne.

"Les Canadiens ne sont pas représentés par cette minorité très troublante de Canadiens, petite, mais très bruyante, qui s'en prend à la science, au gouvernement, à la société", a-t-il ajouté.

D'après les médias canadiens, M. Trudeau et sa famille ont été escortés hors de leur domicile vers un lieu tenu secret dans la capitale canadienne.

Les élus avaient reçu des appels à la prudence, après des messages menaçants sur les réseaux sociaux.

Les camionneurs canadiens ont reçu jeudi le soutien du milliardaire américain et patron de Tesla Elon Musk, qui a tweeté: "Les camionneurs canadiens assurent."

A ce jour, 82% des Canadiens de 5 ans et plus sont vaccinés contre le Covid-19, et plus de 90% des adultes.

Estimant que la "vaste majorité" des chauffeurs de poids lourds est vaccinée au Canada, l'Alliance Canadienne du Camionnage, importante association du secteur, a "fortement désapprouvé" cette manifestation.