This content is not available in your region

La tempête Eunice frappe durement l'Europe et fait plusieurs morts

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Un bateau suspendu à un arbre déraciné par la tempête Eunice à Voorburg, aux Pays-Bas, vendredi 18 février 2022.
Un bateau suspendu à un arbre déraciné par la tempête Eunice à Voorburg, aux Pays-Bas, vendredi 18 février 2022.   -   Tous droits réservés  Photo : Michael Corder (AP)

Avec des rafales violentes emportant toits et arbres et des vagues spectaculaires sur les côtes, la tempête Eunice, qui s'est abattue vendredi sur le Royaume-Uni avant d'atteindre le continent européen, a fait au moins sept morts et créé d'importantes perturbations.

Des centaines de vols, trains et ferries ont été annulés dans tout le nord-ouest de l'Europe face aux vents d'une force extrême provoqués par Eunice, qui a déferlé moins de 48 heures après la tempête Dudley, qui avait fait au moins cinq morts sur le continent.

Pays-Bas

Trois personnes - une à pied, une autre en voiture et une troisième à vélo - ont été tuées à Amsterdam ou sa banlieue, selon les services d'urgence néerlandais, par des chutes d'arbres lors du passage d'Eunice aux Pays-Bas, qui a déclenché son niveau d'alerte le plus élevé.

Selon les médias néerlandais, une partie du toit du stade de football de La Haye a également été arrachée.

La compagnie aérienne KLM a annulé plus de 200 vols au départ de l'aéroport Schiphol d'Amsterdam.

Irlande

En Irlande, premier pays touché, un homme de 60 ans est mort dans les mêmes circonstances dans le sud-est du pays, selon la police.

Plus de 80 000 foyers étaient aussi privés d'électricité à la mi-journée, selon le réseau local ESB.

Royaume-Uni

A Londres, une femme d'une trentaine d'années a été tuée dans l'après-midi par la chute d'un arbre sur la voiture dont elle était passagère, et un quinquagénaire été tué près de Liverpool (nord) alors que des débris ont heurté le pare-brise du véhicule à bord duquel il se trouvait, selon la police britannique.

En Angleterre, une rafale de 196 km/h a été enregistrée sur l'île de Wight, du jamais vu, tandis que d'autres ont été mesurées à plus de 110 km/h dans les terres, y compris à l'aéroport de Londres Heathrow.

Des millions de Britanniques ont été appelés à rester chez eux par le service météorologique britannique, qui avait émis un niveau d'alerte rouge - le plus élevé - sur le sud-ouest de l'Angleterre, le sud du pays de Galles, mais aussi pour le sud-est dont Londres.

Les rues de la capitale, pour la première fois à ce niveau d'alerte depuis la mise en place de ce système en 2011, étaient inhabituellement calmes, tandis qu'une partie de la toile couvrant l'O2 Arena, où se déroulent concerts et compétitions sportives, s'est déchirée sous les rafales.

Près de 140 000 foyers étaient privés d'électricité dans l'après-midi dans le sud-ouest de l'Angleterre et au Pays de Galles, selon l'opérateur du réseau.

Les fortes rafales de vent couplées aux marées hautes en cours font craindre des inondations, d'autant que des pluies abondantes sont attendues pour samedi.

Le trafic des ferries transmanche a été interrompu avant une reprise attendue en fin de journée, selon la compagnie P&O. Plus de 400 vols ont été annulés dans les aéroports britanniques, selon la société spécialisée Cirium.

Belgique

En Belgique, un Canadien de 79 ans qui vivait sur un bateau dans le port de plaisance d'Ypres (ouest) est mort après être tombé à l'eau en essayant de récupérer des objets envolés, a rapporté la police locale à l'AFP.

France

En France, des vagues dépassant parfois neuf mètres ont été enregistrées en Bretagne (ouest), selon Météo France, ainsi que des rafales de vent atteignant localement 176 km/h au cap Gris-Nez (nord), selon l'observatoire privé des tornades Keraunos.

La compagnie française des chemins de fer SNCF a annoncé des perturbations sur ses lignes régionales.