PUBLICITÉ

L'UE se réunit en urgence pour sanctionner la Russie

L'UE se réunit en urgence pour sanctionner la Russie
Tous droits réservés KENZO TRIBOUILLARD/AFP or licensors
Tous droits réservés KENZO TRIBOUILLARD/AFP or licensors
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les ministres des Affaires étrangères se retrouvent à Paris pour adopter des mesures contre Moscou après la reconnaissance par le Kremlin de l'indépendance des territoires séparatistes prorusses en Ukraine.

PUBLICITÉ

L'Union européenne est prête à adopter des sanctions contre la Russie. L'annonce devrait intervenir dans les prochaines heures. Une réunion d'urgence est prévue à Paris. Les ministres des Affaires étrangères devraient alors décider quelles personnalités et quels secteurs économiques seront concernés par ces mesures.

 Le chef de la diplomatie européenne précise que des forces russes sont entrées dans le Donbass. "Je ne dirai pas que c'est une invasion de grande ampleur mais les troupes russes sont sur le sol ukrainien", insiste Josep Borrell.

Après la reconnaissance de l'indépendance des républiques populaires de Donetsk et de Lougansk, la Russie a annoncé l'envoi de ce qu'elle appelle des "forces de maintien de la paix". Pour le ministre français des Affaires étrangères les actions de la Russie sont en contradiction avec ses obligations. "Il s'agit d'une violation du droit international. Il s'agit d'une atteinte à la souveraineté et à l'intégrité de l'Ukraine. Il s'agit d'un renoncement par la Russie de ses engagements internationaux", souligne Jean-Yves Le Drian

L'UE a déjà préparé un paquet de sanctions contre Moscou en cas d'invasion de l'Ukraine. Pour le moment seule une partie de ces mesures devrait être approuvée.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Pologne va investir 2,3 milliards d'€ pour renforcer sa frontière avec la Russie et le Bélarus

Le Parlement géorgien adopte la "loi sur l'influence étrangère"

Ukraine, Moyen-Orient et économie au menu du sommet de l'UE