PUBLICITÉ

Il y a onze ans, un tsunami provoquait une catastrophe nucléaire à Fukushima

La centrale nucléaire de Fukushima (2 mars 2022)
La centrale nucléaire de Fukushima (2 mars 2022) Tous droits réservés Hiro Komae/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Hiro Komae/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le chantier titanesque de décontamination et de démantèlement de la centrale se poursuit, non sans polémiques.

PUBLICITÉ

Au Japon, une minute de silence a été observée ce vendredi à 14h46, quand il y a onze ans un puissant tremblement de terre déclenchait un tsunami dévastateur.

Bilan : plus de 18 000 morts et disparus sur la côté Pacifique, des dégâts considérables et une catastrophe nucléaire à Fukushima.

Onze ans après, les défis restent immenses, a rappelé le gouverneur de la région évoquant les dizaines de milliers de personnes évacuées qui ne reviendront sans toujours jamais sur leurs terres par peur d'être contaminées.

Le chantier titanesque de décontamination et de démantèlement de la centrale se poursuit, non sans polémiques.

Tokyo a validé l'an passé le rejet dans l'océan de plus d'un million de tonnes d'eau contaminée. Ce processus, supervisé par l'Agence internationale de l'énergie atomique, doit s'étaler sur des décennies. Il a soulevé l'indignation de pays voisins du Japon et des pêcheurs locaux.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Catastrophe de Fukushima : des ex-dirigeants de Tepco condamnés à près de 100 milliards d'euros

Iran : une exposition pour montrer sa "réussite" nucléaire

Le spectacle des cerisiers fleuris a débuté au Japon