This content is not available in your region

Ukraine : les forces russes concentrent leur offensive sur les grandes villes

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Un pompier ukrainien tire une lance à incendie dans un entrepôt de nourriture bombardé par les forces Russes dans les faubourgs de Kyiv, le 13 mars 2022
Un pompier ukrainien tire une lance à incendie dans un entrepôt de nourriture bombardé par les forces Russes dans les faubourgs de Kyiv, le 13 mars 2022   -   Tous droits réservés  Vadim Ghirda/AP

L'étau se resserre autour de Kyivv, au 18ème jour de l'offensive russe en Ukraine.

Présents dans la banlieue de la capitale, les soldats russes cherchaient ce samedi 12 mars à éliminer les défenses à l'Ouest et au Nord, pour encercler la ville. Selon les autorités ukrainiennes, des roquettes russes ont complètement détruit un aéroport au sud de la ville. Un entrepôt de pétrole, également touché, a pris feu.

Environ 13 000 Ukrainiens ont pu être évacués par des couloirs humanitaires. Mais selon le gouvernement de Kyiv, Moscou ne respecte pas ces couloirs. L'un d'eux aurait été l'objet de tirs, causant la mort de 7 personnes.

Intenses bombardements

La ville portuaire de Marioupol a de nouveau fait l'objet d'intenses bombardements. L'une des cibles : une zone située autour d'une mosquée, qui abritait plus de 80 personnes.

A Volnovakha, Les habitants tentent de se faire à l'idée que la ville ukrainienne est désormais contrôlée par les forces soutenues par la Russie. Cette ville stratégique a été le théâtre des combats les plus violents entre l'armée ukrainienne et les combattants de la République populaire de Donetsk. La bataille a dévasté une grande partie de la ville. Des bâtiments résidentiels ont été détruits lors de sa prise par les forces séparatistes.

Hôpitaux visés

A Mykolaïv, dans le sud-Ouest de l'Ukraine, c'est un hôpital spécialisé dans le traitement du cancer ainsi qu'une clinique ophtalmologique qui ont été bombardés, quelques jours seulement après l'attaque d'une maternité à Marioupol.

Mykolaïv, située près du port stratégique d'Odessa sur la mer Noire, a été bombardée sans relâche dans la nuit de vendredi à samedi (11 et 12 mars).

Aucune victime n'a été signalée, car l'un des hôpitaux avait déjà cessé d'accueillir des patients pendant la nuit depuis le début de la guerre, et le second a déplacé tous les patients au sous-sol pendant la nuit.

À Birky, une petite ville située à 30 kilomètres au sud-ouest de la ville de Kharkiv, les habitants se préparent aux attaques de l'armée russe. Pour se défendre, les gens suivent des cours de médecine de campagne, de combat, et de tactiques militaires.