PUBLICITÉ

Ukraine : des enfants déplacés retrouvent l'école loin de leur maison

Ukraine : des enfants déplacés retrouvent l'école loin de leur maison
Tous droits réservés Bernat Armangue/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Bernat Armangue/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des enfants déplacés ont retrouvé l'école à Lviv ou en Pologne, loin de leur maison et avec de nouveaux professeurs et camarades.

PUBLICITÉ

Retour à l’école pour un petit groupe d’enfants ukrainiens, déplacés à Lviv, près de la frontière polonaise, à cause de la guerre. Ils suivent des cours à distance avec de nouveaux professeurs, de nouveaux camarades.

Pasha, 10 ans, qui a dû fuir Kharkiv avec sa famille, tente de se faire une raison :"Les professeurs ici sont plus gentils. Ceux de Kharkiv étaient méchants !" Pasha sait qu’il y a peu de chance qu’il revoit un jour sa maison : "Je ne crois pas que notre maison soit encore là. De toute façon, mes parents préfèrent rester ici. Et moi aussi, même si Kharkiv est aussi une très belle ville".

Pour certains, comme Anna, 16 ans, qui vient de Kyiv, et qui a du mal à trouver le sommeil, la guerre laisse des traces : "Je ne peux pas me préparer à l'université de la même manière qu'il y a un mois. C’est maintenant plus compliqué de me concentrer sur l'école".

La Pologne, qui accueille déjà près 2 millions de réfugiés ukrainiens, tente également de prendre en charge les plus jeunes. Comme à Przemysl, où certains ont été intégrés dans des écoles polonaises. "Je pense que je vais réussir à trouver un tuteur avec qui je pourrai rester ici et continuer mes études", dit ce réfugié de 16 ans qui vient de Kyiv.

Cette école de Przemysl héberge une soixantaine de réfugiés dans son gymnase et son auditorium. Elle leur offre de la nourriture, propose des cours à distance pour les enfants et dispose d'un jardin d'enfants pour les plus petits.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Royaume-Uni : mise en place d'une plateforme pour faciliter l'accueil des réfugiés ukrainiens

Réfugiés : les femmes et les enfants, proies des trafiquants

En Italie et en France, des associations se mobilisent pour accueillir les réfugiés ukrainiens