Qatar 2022 : l'Allemagne avec l'Espagne, tirage clément pour la France

Quatre des groupes de la Coupe du monde 2022 après le tirage au sort organisé à Doha
Quatre des groupes de la Coupe du monde 2022 après le tirage au sort organisé à Doha Tous droits réservés FRANCK FIFE / AFP
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les champions du monde en titre ont hérité d'un groupe sans réel épouvantail, à l'inverse de l'Espagne et de l'Allemagne qui se retrouvent dans le même groupe.

PUBLICITÉ

Le monde du ballon rond était suspendu ce vendredi au tirage au sort de la Coupe du monde 2022 organisée au Qatar. La composition des 8 groupes est désormais connue.

L'Allemagne, placée dans le chapeau 2 malgré ses quatre étoiles de champion du monde sur le maillot était l'adversaire que personne ne voulait parmi les tête de série : c'est l'Espagne qui a en a hérité, pour l'une des affiches phare du premier tour. Le Japon figure aussi dans ce Groupe E.

Le Qatar, pays hôte, aura quant à lui dans son groupe les Pays-Bas pour sa première Coupe du monde (21 novembre-18 décembre), qui a déjà commencé avec ce tirage effectué en grande pompe à Doha.

La France, tenante du titre, retrouvera le Danemark et la Tunisie après ce tirage au sort, clément pour elle. Les hommes de Didier Deschamps, champions du monde en titre, vont donc recroiser le Danemark de Christian Eriksen, demi-finaliste du dernier Euro, ainsi que la Tunisie, dans le Groupe D, un tirage relativement clément, même si son huitième de finale pourrait être plus ardu, avec l'Argentine, la Pologne et le Mexique comme adversaires potentiels.

Le Danemark a souvent été le porte-bonheur des Bleus en grande compétition: à chacun de leurs trophées majeurs, les Tricolores ont croisé les Danois sur leur route en phase de groupes, sans jamais perdre (1-0 à l'Euro-1984, 2-1 au Mondial-1998, 3-0 à l'Euro-2000, 0-0 au Mondial-2018).

L'opposition contre la Tunisie sera le premier match en compétition officielle pour les Bleus.

Le Brésil, recordman de victoires avec cinq trophées (le dernier il y a 20 ans), devra se méfier de la Serbie de Dusan Vlahovic, qui avait devancé le Portugal lors des qualifications, et de la Suisse, dans le Groupe G.

Deux autres poids lourds européens se sont retrouvés dans le même groupe. La Belgique et la Croatie, vice-championne du monde en titre, ont été versées dans le Groupe F. Ces deux formations ne se sont affrontées qu'en matches amicaux ou de qualifications, jamais au Mondial ni à l'Euro.

Seuls 29 des 32 pays participants sont pour le moment connus, à sept mois du coup d'envoi d'un Mondial escorté de multiples controverses depuis l'attribution de l'épreuve en 2010, de la question des droits humains au Qatar à celle de la récente exclusion de la Russie des qualifications après l'invasion de l'Ukraine.

Les organisateurs ont également dévoiler ce vendredi la mascotte du tournoi, un keffieh, la coiffe traditionnelle arabe, baptisé "La'eeb", ce qui signifie "Joueur super doué" en arabe, ainsi que la première chanson officielle, "Hayya Hayya (Better Together)".

Mais c'est évidemment la précieuse Coupe du monde, installée sur la scène et couvée du regard par le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps, qui sera comme toujours la vraie vedette au Qatar.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Football : Louis van Gaal révèle être atteint d'un cancer de la prostate

Procès de Dani Alvès : l'ex-footballeur brésilien condamné pour agression sexuelle

Italie : le football entaché à nouveau par le racisme