euronews_icons_loading
Jérusalem-Est, esplanade des Mosquées, le 8 avril 2022

La police israélienne était en état d'alerte pour la première grande prière du vendredi du mois du jeûne du ramadan sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est, secteur palestinien occupé par Israël.

Une vigilance qui fait suite à une nouvelle attaque survenue jeudi soir au cœur de Tel-Aviv ayant fait deux morts. Le Premier ministre israélien a annoncé vendredi avoir donné carte blanche aux forces de sécurité pour "vaincre" une nouvelle vague de "terreur" dans le pays, touché par quatre attaques en moins de trois semaines.

En 2021, des heurts entre Palestiniens et policiers israéliens en marge des rassemblements du ramadan à Jérusalem-Est, territoire occupé depuis 1967 par Israël, avaient conduit à une guerre de 11 jours entre le Hamas et l'armée israélienne.