This content is not available in your region

Ukraine : Boris Johnson et Volodymyr Zelensky ont marché ensemble dans Kyiv

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
 Boris Johnson et Volodymyr Zelensky
Boris Johnson et Volodymyr Zelensky   -   Tous droits réservés  AP

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a effectué samedi une visite surprise à Kyiv. Depuis le début de la guerre, c’est la première fois qu’un responsable du G7 se rend en Ukraine.

Dans une vidéo diffusée par la présidence ukrainienne, on peut voir les deux dirigeants, apparemment sans équipement de protection, marcher dans les rues de la capitale.

Entourés de militaires ukrainiens lourdement armés, ils se sont aussi rendus sur la rue Khrechtchatyk, l'artère principale de Kyiv, saluant les quelques badauds présents.

Lors de cette visite particulièrement symbolique, le dirigeant britannique a une nouvelle fois rappelé que son pays continuera de soutenir Kyiv dans sa lutte armée contre la Russie.

"Cette guerre a permis de clarifier la vision d'un avenir où, avec des amis et des partenaires, nous, le Royaume-Uni et d'autres pays serons capables de fournir les équipements, la technologie, le savoir-faire et le renseignement nécessaire pour que l'Ukraine ne soit plus jamais envahie", explique le dirigeant britannique. 

"D'autres États démocratiques occidentaux doivent suivre l'exemple du Royaume-Uni", a commenté le président ukrainien. "Il est temps d'imposer un embargo total sur les hydrocarbures russes, d'augmenter les livraisons d'armes" à l'Ukraine.

Boris Johnson avait également annoncé une aide militaire comprenant 120 véhicules blindés et de nouveaux systèmes de missiles antinavires, afin de soutenir l'Ukraine dans cette phase cruciale où les assauts des forces russes s'intensifient.

Londres, en pointe dans les condamnations de la politique du Kremlin, a notamment fourni dès les débuts de précieuses armes antichars à l'armée ukrainienne et n'a pas hésité à sanctionner les oligarques russes dont la présence massive a donné à un quartier chic de la capitale britannique le sobriquet de "Londongrad".