This content is not available in your region

Guerre en Ukraine : situation à Marioupol, Charles Michel à Kyiv, test balistique en Russie

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP, AP
A g. : lancement réussi d'un missile balistique intercontinental Sarmat en Russie, le 20/04/2022 // A dr. : Charles Michel et Volodymyr Zelensky à Kyiv, le 20/04/2022
A g. : lancement réussi d'un missile balistique intercontinental Sarmat en Russie, le 20/04/2022 // A dr. : Charles Michel et Volodymyr Zelensky à Kyiv, le 20/04/2022   -   Tous droits réservés  AFP PHOTO - RUSSIAN DEFENCE MINISTRY // Sergei SUPINSKY - AFP

**56ème jour de guerre en Ukraine. 
**Les combats s'intensifient dans l'est et le sud, Marioupol semble toujours plus près de tomber.
La Russie a effectué un test balistique.
Le président du Conseil européen, en visite à Kyiv, a réitéré le soutien de l'UE à l'Ukraine.

Suivez les derniers événements ci-dessous :

20.04.2022
20:48

Merci d'avoir suivi avec nous ce direct tout au long de la journée. 
Notre couverture de la guerre en Ukraine continue sur notre antenne TV et nos réseaux sociaux. 
Bonne soirée.

20.04.2022
20:42

La situation à 20h

- Charles Michel à Kyiv

"Nous ferons tout notre possible pour vous soutenir et pour faire en sorte que l'Ukraine gagne la guerre", a déclaré à Kiev le président du Conseil européen Charles Michel, venu rencontrer le président Volodymyr Zelensky. Il a notamment promis que des sanctions cibleraient bientôt les exportations russes de pétrole et de gaz, comme le réclame M. Zelensky.

- Situation à Marioupol

L'armée russe semble près de s'emparer du port stratégique de Marioupol, où les derniers militaires ukrainiens sont retranchés dans une usine, pilonnée et assiégée. Ils ont avec eux "des centaines de blessés" et "environ un millier de civils, femmes et enfants", qu'ils "protègent au prix de leur vie", a précisé le président ukrainien lors de sa rencontre avec Charles Michel.

Par ailleurs, le couloir pour évacuer des civils depuis le port assiégé de Marioupol dans le sud-est de l'Ukraine "n'a pas fonctionné", a déclaré la vice-Première ministre ukrainienne Iryna Verechtchouk, en accusant les Russes d'avoir violé le cessez-le-feu et bloqué les cars.

- Fourniture d'armes lourdes à Kyiv

Après la livraison de pièces d'artillerie annoncée la semaine dernière par le président américain Joe Biden, les Ukrainiens ont désormais "à leur disposition plus d'avions de chasse qu'il y a deux semaines", a déclaré mardi le porte-parole du Pentagone John Kirby. Il a cependant précisé mercredi que contrairement à ce qu'il avait laissé entendre la veille, l'Ukraine avait reçu des pièces détachées permettant de remettre en état ses propres avions, et non de nouveaux avions.

- Missile balistique russe

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé un essai réussi d'un nouveau missile balistique "qui fera réfléchir à deux fois ceux qui essayent de menacer notre pays". Ce tir était un essai de "routine" et ne constituait "pas une menace" pour les Etats-Unis ni leurs alliés, a relativisé le Pentagone.

- Antonio Guterres veut rencontrer Poutine et Zelensky

Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a envoyé mardi des lettres aux présidents russe et ukrainien leur demandant de le recevoir d'urgence à Moscou et Kiev, a annoncé mercredi son porte-parole, Stéphane Dujarric.

- Wimbledon et la guerre en Ukraine

Wimbledon a exclu les Russes et les Bélarusses de la prochaine édition du tournoi en raison de la guerre en Ukraine, devenant le premier tournoi de tennis à écarter individuellement ces joueurs.

Daniil Medvedev, N.2 mondial, Andrey Rublev (8e), Aryna Sabalenka (4e et demi-finaliste l'an dernier), Anastasia Pavlyuchenkova (15e) et Viktoria Azarenka (ex-N.1 aujourd'hui 18e) ne pourront donc pas défendre leurs chances à Londres.

20.04.2022
20:25

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a relayé sur son compte Twitter la campagne #ArmUkraineNow

Cette campagne appelle à "fournir immédiatement des armes à l'Ukraine" pour se défendre face à l'agression russe engagée le 24 février.

A travers cette opération virale, les autorités ukrainiennes espèrent sensibiliser les opinions publiques et inciter notamment les Occidentaux à fournir des armes lourdes à Kyiv. 

20.04.2022
19:55

Situation sur le terrain, au 56ème jour de guerre, cartes à l'appui

20.04.2022
19:51

Jusqu'à 500 étudiants, chercheurs et universitaires fuyant le conflit en Ukraine vont être accueillis à la rentrée 2022 à la Cité internationale universitaire de Paris, qui a demandé à l'architecte Jean-Michel Wilmotte de dessiner une "maison virtuelle" de l'Ukraine.

Faute de pavillon ukrainien dans ce campus prestigieux situé dans le sud de Paris, les étudiants, chercheurs et universitaires fuyant l'Ukraine seront accueillis d'ici septembre dans des chambres libres, puis à partir de la rentrée répartis dans les 43 maisons du campus, a indiqué la Cité internationale mercredi dans un communiqué.

Premier site d'accueil des étudiants et chercheurs étrangers à Paris depuis sa création en 1925, la Cité internationale, une fondation privée reconnue d'utilité publique, accueille 7.000 résidents de 150 nationalités.

20.04.2022
19:05

Le Pentagone a assuré que le tir russe d'un missile balistique intercontinental Sarmat, réussi pour la première fois mercredi, était un essai de "routine" et ne constituait "pas une menace" pour les Etats-Unis ni leurs alliés.

Moscou a "convenablement informé" Washington de la réalisation de ce test, conformément à ses obligations relevant des traités sur le nucléaire, et il ne s'agissait donc pas d'une "surprise" pour le ministère américain de la Défense, a ajouté son porte-parole John Kirby.

L'armée russe a annoncé mercredi avoir réussi pour la première fois un tir de ce missile nouvelle génération de très longue portée.

D'un poids dépassant 200 tonnes, le Sarmat est censé être plus performant que son prédécesseur, le missile Voïevoda, qui dispose d'une portée de 11.000 km.

Lancement d'un missile balistique intercontinental Sarmat par la Russie, le 20/04/2022. Capture d'écran d'une vidéo publiée par le ministère russe de la Défense. Handout / Russian Defence Ministry / AFP
20.04.2022
18:23

Le secrétaire général de l'ONU demande par lettres à être reçu par le président russe Vladimir Poutine et son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky.
C'est ce qu'a fait savoir le porte-parole d'Antonio Guterres.


Avec ses lettres remises aux missions diplomatiques russe et ukrainienne à l'ONU, le secrétaire général essaye de reprendre l'initiative et de relancer le dialogue pour une solution de paix à la guerre qui redouble en Ukraine.

Depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie le 24 février, l'ONU est marginalisée dans le conflit, entre autres à cause de la rupture qu'elle a provoqué entre les cinq membres permanents du Conseil de sécurité dont Moscou fait partie avec Washington, Paris, Londres et Pékin.
 

Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres, à New York, le 28/02/2022. (AP Photo/Seth Wenig)
20.04.2022
18:20

Le commentaire du président russe Vladimir Poutine, suite au lancement du missile balistique intercontinental Sarmat ce mercredi :

"C'est véritablement une arme unique qui va renforcer le potentiel militaire de nos forces armées, qui assurera la sécurité de la Russie face aux menaces extérieures et qui fera réfléchir à deux fois ceux qui essayent de menacer notre pays avec une rhétorique déchaînée et agressive", a déclaré M. Poutine.

20.04.2022
18:13

L'armée russe a annoncé le premier tir d'essai réussi du missile balistique intercontinental Sarmat, une arme de nouvelle génération de très longue portée que le président Vladimir Poutine a salué comme "sans équivalent".

Selon M. Poutine, le missile lourd balistique intercontinental de cinquième génération Sarmat est capable de "déjouer tous les systèmes anti-aériens modernes".

Dans une vidéo, le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, a affirmé que le tir avait lieu à 15H12 (12H12 GMT) depuis l'aire de lancement de Plessetsk, dans la région d'Arkhanguelsk (nord-ouest).

Selon cette source, le missile a atteint ensuite comme prévu une cible sur un autre terrain militaire, celui de Koura, sur la péninsule russe du Kamtchatka, en Extrême-Orient, à plus de 5.000 kilomètres de là.

20.04.2022
18:09

La directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva, a appelé les pays à apporter leur soutien financier à l'Ukraine pour que le gouvernement puisse continuer à fonctionner.

Les responsables ukrainiens ont fait part au Fonds monétaire international (FMI) d'un besoin de 5 milliards de dollars par mois pour continuer à faire fonctionner leur économie, a-t-elle indiqué lors d'une conférence de presse.

Ce "nombre semble correspondre aux besoins" immédiats et c'est indépendant des besoins à venir pour la reconstruction du pays qui seront "énormes", a souligné Mme Georgieva.

Elle a répété que le FMI était disposé à négocier un nouveau programme d'aides pour l'Ukraine.