Kamala Harris, Mark Zuckenberg interdits d'entrée en Russie

Kamala Harris, vice-présidente des Etats-Unis
Kamala Harris, vice-présidente des Etats-Unis Tous droits réservés Yalonda M. James/ONLINE_YES
Tous droits réservés Yalonda M. James/ONLINE_YES
Par galina polonskaya
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Russie ajoute 29 citoyens américains à sa liste noire de personnes sanctionnées. Sont interdit d'entrée en Russie la vice-présidente américaine Kamala Harris, le porte-parole du Pentagone John Kirby, le "fondateur de Meta" Mark Zuckenberg et les directeurs de Bank of America et de LinkedIn.

PUBLICITÉ

La Russie a ajouté 29 citoyens américains à sa liste noire de personnes sanctionnées.

Ce groupe de politiciens, de journalistes et d'hommes d'affaires est désormais interdit d'entrée en Russie.

Il comprend la vice-présidente américaine Kamala Harris, le porte-parole du Pentagone John Kirby, le "fondateur de Meta" Mark Zuckenberg et les directeurs généraux de Bank of America et de LinkedIn.

Moscou avertit également que les véhicules armés des États-Unis et de l'OTAN en Ukraine seront considérés comme une cible légitime.

Mais ce n'est pas l'histoire qui fait la une des journaux en Russie. La plupart de la presse pro-Kremlin se concentre sur la réapparition du ministre de la défense, Sergueï Shoïgu.

Il était aux côtés du président Poutine lorsque ce dernier a félicité l'armée pour le succès de l'opération de prise de Marioupol.

Cependant, pour Marioupol, le Département d'État américain affirme que les forces ukrainiennes tiennent toujours le terrain dans la ville et accuse la Russie de "désinformation".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Facebook et Instagram touchés par une panne mondiale

"Cela vous marque à vie" : des modérateurs traumatisés par des vidéos violentes poursuivent Meta

Commémorations du 11/09 : Joe Biden continue d'appeler les Américains à l'unité