This content is not available in your region

Grèce : l'inflation au plus haut se répercute sur le pouvoir d'achat

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Marché alimentaire de Moscháto dans le sud d’Athènes
Marché alimentaire de Moscháto dans le sud d’Athènes   -   Tous droits réservés  Euronews

Sur ce marché alimentaire de Moscháto dans le sud d’Athènes, Maria peste. Alors que sa pension de retraite avait déjà été réduite au moment de la crise financière grecque, elle doit faire face à une nouvelle période d'austérité.

Les prix ne cessent de grimper, ses achats se limitent à l'essentiel : "Qu'est-ce que je peux dire sur les prix ? Vous ne le voyez pas vous-mêmes ? C'est un cauchemar. J'ai parcouru le marché de haut en bas à la recherche de quelque chose de pas trop cher, mais il n'y a rien. Vous ne pouvez rien trouver à un bon prix. Tout est cher, même les tomates, tout."

Les citoyens grecs vivent une nouvelle période de perturbations. Après douze années de crise économique puis pandémique, l'inflation évoluait début 2021 à des niveaux négatifs, voire nuls. Mais à l'automne 2021, une vague incontrôlée de hausse des prix est apparue et cela a réduit le niveau de vie des ménages.

Pays agricole par excellence, la Grèce ne connaît pas de pénurie sur les marchés alimentaires. Les produits provenant des agriculteurs locaux et des marchés internationaux abondent. Mais l'augmentation des coûts de production et de transport se répercute sur le consommateur.

"Oui, nous n'achetons que ce qui est absolument nécessaire, admet une autre retraitée, habituée du marché_. Que pouvons-nous faire d'autre ? Nous devons être prudents, jusqu'à ce que les choses s'améliorent à nouveau"._

Euronews
Marché alimentaire de Moscháto, dans le sud d'AthènesEuronews

Depuis plusieurs mois, la Grèce enregistre de fortes hausses de prix pour des denrées alimentaires. Les prix du gaz naturel et de l’électricité dans le pays sont aussi ceux qui ont le plus augmenté en Europe.

" Les prix sont chers, partout, explique un commerçant. Ici au marché alimentaire, dans les supermarchés, dans tous les magasins. Les temps sont très durs".

"Cette saison, les prix des fraises, par exemple, ont augmenté de près de 20%, raconte un autre commerçant du marché_. Il en a été de même pour tous les fruits. Nous essayons d'absorber une partie de la hausse des coûts, afin que les produits soient abordables pour les consommateurs"._

En mars, l'inflation en Grèce a atteint son plus haut niveau depuis 27 ans. La plupart des économistes craignent que la situation perdure.