This content is not available in your region

Kyiv déboulonne une statue dédiée à l'amitié entre l'Ukraine et la Russie

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Des ouvriers démantelant le monument à Kiev, le 26 avril 2022.
Des ouvriers démantelant le monument à Kiev, le 26 avril 2022.   -   Tous droits réservés  GENYA SAVILOV/AFP

La mairie de Kyiv a démoli mardi un monument historique d'époque soviétique célébrant l'amitié entre l'Ukraine et la Russie, après l'invasion du pays par Moscou lancée il y a deux mois.

Cette statue représentait un travailleur russe et un travailleur ukrainien tenant ensemble un symbole soviétique, avec l'inscription "Amitié entre les peuples". "Huit mètres de métal de la soi-disant 'amitié des deux peuples' démantelés. Et ce qui est symbolique (...) la tête de l'ouvrier russe est tombée", a déclaré sur Telegram le maire de la capitale ukrainienne, Vitali Klitschko.

Faute d'avoir réussi à arracher le monument avec la grue, les ouvriers ont scié les jambes de la statue pour la démonter de son socle. "Non sans difficulté, mais la sculpture (...) a été démantelée ce soir", a indiqué Vitali Klitschko dans un deuxième message, estimant qu'il s'agissait d'un symbole que "l'occupant sera chassé" d'Ukraine.

460 rues rebaptisées

Cette statue massive en bronze avait été installée à l'époque soviétique, en 1982, pour commémorer la "réunification de la Russie et de l'Ukraine". Le maire de Kyiv a justifié son démontage par la volonté de Moscou de "détruire l'Etat et les Ukrainiens" avec l'invasion du pays lancée le 24 février.

Un autre monument de cet ensemble sera démonté à une date ultérieure, tandis que le troisième, une arche, sera rebaptisé et éclairé aux couleurs ukrainiennes.

Selon le maire de Kyiv, 60 autres monuments, bas-reliefs et signes associés à l'URSS et à la Russie seront démantelés prochainement. Plus de 460 rues seront également rebaptisées. L'Ukraine mène depuis des années une politique de "décommunisation" en démontant notamment les statues de Lénine et changeant les noms de certaines villes pour leur redonner leur appellation d'avant la révolution bolchévique de 1917.