Le Monténégro se dote d'un gouvernement pro-occidental

Le parlement monténégrin
Le parlement monténégrin Tous droits réservés Risto Bozovic/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Par Stefan Goranovic
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Parlement monténégrin a approuvé jeudi un nouveau gouvernement pro-occidental minoritaire dont le Premier ministre s'est engagé à lutter contre la corruption et à accélérer le processus d'adhésion à l'Union européenne.

PUBLICITÉ

Un nouveau gouvernement pro-occidental au Monténégro. Il succède à un cabinet, pro-serbe et pro-russe, qui n'a duré qu'un an et demi.

Le nouveau Premier ministre d'origine albanaise Dritan Abazovic, 36 ans, faisait partie du précédent gouvernement, mais il est à l'origine de la motion de censure qui a renversé le cabinet en février. 

L'ancien premier ministre Zdravko Krivokapić, arrivé au pouvoir en 2020 avec un énorme soutien de l'Église orthodoxe serbe, a donc été officiellement destitué après la motion de censure en février. Le mandat du nouveau gouvernement, pourrait être d'un an, ce qui signifie que les élections législatives anticipées pourraient avoir lieu au printemps 2023. Cependant, nombreux sont ceux qui pensent que ce mandat peut être prolongé

Le Monténégro espère rentrer dans l'Union européenne. 

 Podgorica a défié Moscou en 2017 pour rejoindre l'OTAN. Le petit pays des Balkans est dans une zone d'intérêt traditionnel de la Russie, une région instable qui attire toutes les attentions en cette période de guerre en Ukraine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Monténégro : quatre personnes tuées dans l'incendie d'un campement rom

Élections législatives au Monténégro : une page se tourne

Les Monténégrins aux urnes pour essayer de mettre fin à des années de crise