This content is not available in your region

Un cardinal de 90 ans, critique de Pékin, arrêté à Hong Kong

Access to the comments Discussion
Par Laurence Alexandrowicz
euronews_icons_loading
Le cardinal Zen servant la messe
Le cardinal Zen servant la messe   -   Tous droits réservés  AP Photo

 Le Vatican inquiet, après l'arrestation de ce cardinal à Hong Kong. A 90 ans, Joseph Zen est à la retraite.

Pourtant les autorités de la ville chinoise ont arrêté ce catholique romain, ainsi qu'une chanteuse, une avocate et un universitaire, soupçonnées de "collusion avec des forces étrangères pour mettre en danger la sécurité nationale de la Chine".

Dans un tweet, un journaliste français rapporte que le cardinal a été arrêté car il assistait aux procès de ses fidèles. 

 Ces arrestations signalent que Pékin a sans doute l'intention d'intensifier sa répression à Hong Kong. Elles font en tout cas suite à l'élection, dimanche, du nouveau dirigeant de Hong Kong, John Lee, un ancien chef de la sécurité à la ligne dure installé par Pékin.

Les arrestations de ces quatre personnes sont apparemment liées à leur rôle d'administrateurs d'un fond qui fournissait une aide juridique aux participants aux manifestations pro-démocratiques de 2019, durement réprimées. Le fonds a été fermé en 2021.

Des dizaines de militants pro-démocratie ont été arrêtés en vertu d'une vaste loi sur la sécurité nationale imposée à la ville par Pékin en 2020 à la suite des manifestations. Les médias indépendants de la ville ont été vidés de leur substance et le corps législatif a été réorganisé pour accueillir des loyalistes de Pékin.

Mgr Zen, archevêque de Hong Kong à la retraite, est un féroce critique de la Chine et a condamné de manière virulente l'accord conclu en 2018 par le Vatican avec Pékin sur les nominations d'évêques, qu'il a qualifié de trahison des chrétiens clandestins en Chine.