This content is not available in your region

Au Royaume Uni, les réfugiés ukrainiens sans-papiers piégés par l'accord avec le Rwanda

Access to the comments Discussion
Par luke Hanrahan
euronews_icons_loading
La guerre en Ukraine, que des millions de réfugiés ont fui.
La guerre en Ukraine, que des millions de réfugiés ont fui.   -   Tous droits réservés  AP/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.

"Les personnes qui se rendent au Royaume-Uni par des voies illégales et dangereuses pourraient être relocalisées au Rwanda, où leurs demandes d'asile seront examinées",  déclarait il y a quelques semaines  Priti Patel, ministre britannique de l'Intérieur.

Le Royaume Uni et le Rwanda ont conclu un partenariat le mois dernier. 

Londres va dépenser l'équivalent de 142 millions d'euros pour envoyer dans le pays d'Afrique centrale tous les migrants illégaux sur son territoire, une première liste de 50 personnes a été dévoilée.

 Mais dans ce centre d'aide pour les Ukrainiens à Londres, c'est l'inquiétude.

Une famille ukrainienne sans papiers arrive pour demander des conseils. Quand elle voit nos caméras, elle demande que l'on cache son identité.

 "Ils sont très inquiets, ils ont peur", m'explique Maxim Holovuk.

 Max, qui soutient les réfugiés, dit connaître un grand nombre d'Ukrainiens sans papiers vivant à Londres. Et la communauté dans son ensemble ici est inquiète.

"Je ne peux pas imaginer être emmenée sur un autre continent avec une culture différente, si loin de tout ce que je connais et laisser ma vie ici, je pense qu'aucun d'entre nous ne voudrait être dans cette situation alors pourquoi mettre ces gens dans cette situation ?", interroge Valeria Titikova, une autre bénévole. 

La raison pour laquelle les réfugiés ukrainiens sont attirés par le Royaume-Uni est, en grande partie, parce qu'il y a une importante population ukrainienne ici.

Lenteur administrative pour obtenir un visa

Mais en raison d'un retard administratif, de nombreuses demandes de visa n'ont pas encore été traitées. Cela signifie que certains ont décidé d'entrer au Royaume-Uni, par la petite porte. C'est l'Irlande, qui ne réclame pas de visas aux Ukrainiens.

 Les réfugiés qui arrivent en Irlande peuvent entrer au Royaume-Uni via l'Irlande du Nord, une traversée de la frontière possible dans le cadre du Brexit .

 En réponse à la question : "les Ukrainiens sans papiers qui sont entrés illégalement au Royaume-Uni pourraient-ils être envoyés au Rwanda pour que leur dossier soit traité ?" Le gouvernement a confirmé que c'est techniquement ainsi que le système pourrait fonctionner. Ce qui a été salué par certains députés du parti conservateur de Boris Johnson. Un système qui, selon eux, dissuadera les immigrants illégaux.

 Andrew Bridgen est un député conservateur qui soutient le plan du gouvernement pour le Rwanda : "Nos lois vont faciliter l'expulsion des criminels étrangers et 'il est important d'inclure dans ces criminels étrangers ceux qui ont commis l'acte criminel d'entrer illégalement et sans papiers."

 Mais Priti Patel, la ministre de l'Intérieur, nous assure que les Ukrainiens n'ont pas de raison d'entrer illégalement au Royaume Uni : "Les Ukrainiens au Royaume-Uni, il n'y a aucune raison pour qu'ils soient sans papiers - ils sont ici de manière légitime et légale d'abord par le biais de notre système de visa et ensuite par leur statut au Royaume-Uni. L'autre point concernant le Rwanda, ce partenariat de migration et de développement économique, c'est qu'il aborde en fait la question plus large de l'immigration clandestine."

Londres a conçu cette politique pour dissuader les migrants de traverser la Manche, une épopée dangereuse et parfois mortelle.  Les Ukrainiens sans papiers pourraient être piégés eux aussi par le système, et se retrouver à plus de 8000 km de leur pays.