This content is not available in your region

La romancière Geetanjali Shree, première Indienne lauréate du Booker prize international

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
La romancière indienne Geetanjali Shree lauréate de  la version internationale du prestigieux Booker prize
La romancière indienne Geetanjali Shree lauréate de la version internationale du prestigieux Booker prize   -   Tous droits réservés  David Cliff/ Associated Press

C'est le premier livre en hindi à obtenir cette récompense. L'Indienne Geetanjali Shree, 64 ans, remporte la version internationale du prestigieux Booker prize pour son roman "Tomb of Sand".

Paru en français sous le titre "Ret samadhi: Au-delà de la frontière", cette saga familiale suit le parcours d'une femme de 80 ans qui quitte son foyer et fuit la tradition pour découvrir une liberté inédite.

La version française est parue en 2020 aux éditions Des Femmes dans une traduction d'Annie Montaut.

"Je n'ai jamais rêvé du Booker, je n'ai jamais pensé que je pourrais" le recevoir, a déclaré Geetanjali Shree, citée par le Press Trust Of India. "Quelle immense reconnaissance. Je suis émerveillée, ravie, honorée", a dit la romancière, née à Mainpuri en Inde en 1957 et qui vit actuellement à New Delhi.

Elle a ajouté que derrière elle et ce livre "se cache une tradition littéraire riche et florissante en hindi et dans d'autres langues du Sud de l'Asie" et que "la littérature mondiale s'enrichira à connaître certains des meilleurs écrivains dans ces langues."

Frank Wynne, qui a présidé le jury, a déclaré qu'il n'avait jamais rien lu de tel.

"Tomb of Sand a une exubérance, une vie, une puissance et une passion dont le monde pourrait avoir besoin en ce moment", a-t-il déclaré.

Mme Shree a battu cinq autres finalistes, dont la Polonaise Olga Tokarczuk, lauréate du prix Nobel de littérature, l'Argentine Claudia Pineiro et la Sud-coréenne Bora Chung.

L'année dernière, le Booker prize international avait été remporté par le roman français "Frère d'âme" de David Diop.