Assaut du Capitole : 5 militants d'extrême-droite inculpés pour "sédition"

L'assaut du Capitole (janvier 2021)
L'assaut du Capitole (janvier 2021) Tous droits réservés أ ب
Tous droits réservés أ ب
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Très rare et passible de 20 ans de prison, l'accusation de sédition implique d'avoir comploté contre le gouvernement ou une de ses lois.

PUBLICITÉ

Cinq militants d'extrême droite, membres de la milice des "Proud Boys", ont été inculpés ce lundi de "sédition" suite à l'assaut du Capitole à Washington en janvier 2021.

Très rare et passible de 20 ans de prison, l'accusation de sédition implique d'avoir comploté contre le gouvernement ou une de ses lois.

Depuis l'attaque du Capitole par des militants de Donald Trump, plus de 800 personnes ont été arrêtées et inculpées, le plus souvent pour intrusion dans un bâtiment fédéral.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Tentatives de fraude et intimidations : les manigances de Donald Trump pour se faire réélire en 2020

Procès Trump : aucun juré choisi à l'issue du premier jour

La loi texane criminalisant l'entrée illégale sur le territoire de nouveau suspendue en cour d'appel