This content is not available in your region

Gazprom annonce une nouvelle baisse de livraison de gaz russe vers l'Europe

Access to the comments Discussion
Par Camille Pauvarel
euronews_icons_loading
Le logo de "Gazprom Germania" au siège de la société à Berlin, en Allemagne, le mercredi 6 avril 2022.
Le logo de "Gazprom Germania" au siège de la société à Berlin, en Allemagne, le mercredi 6 avril 2022.   -   Tous droits réservés  Michael Sohn/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

Moscou ferme peu à peu ses robinets d'approvisionnement de gaz vers l'Europe. Le géant russe du combustible fossile Gazprom a annoncé une nouvelle baisse de ses livraisons de 33% via le gazoduc Nord-Stream.

Cela va porter à 60% la réduction de gaz en circulation entre la Russie et l'Allemagne via la mer Baltique. Mardi 14 juin, Gazprom avait déjà annoncé une première baisse de 167 à 100 millions de m3.

Ces décisions sont justifiées par la société russe par des problème techniques attribués au groupe allemand Siemens.

Berlin a dénoncé mercredi une "décision politique" et un "prétexte" de Moscou, dans un contexte de vives tensions avec les pays occidentaux à cause du conflit en Ukraine.

L'italien ENI, principal groupe d'hydrocarbures pour la péninsule, a lui aussi été averti, d'une baisse de débit de 15% par un autre gazoduc pour la journée de mercredi. 

Depuis le début de la guerre russo-ukrainienne, les membres de Union européenne et la Russie s'affrontent par le biais de sanctions et mesures, diplomatiques, économiques et énergétiques.