This content is not available in your region

Judo : l'éclosion d'un nouveau champion coréen au Grand Chelem d'Oulan-Bator

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Finale homme chez les moins de 81 kg, Grand Chelem à Oulan-Bator
Finale homme chez les moins de 81 kg, Grand Chelem à Oulan-Bator   -   Tous droits réservés  IJF/Sabau Gabriela

Le deuxième jour du Grand Chelem d'Oulan-Bator en Mongolie a été marqué par une majestueuse cérémonie d'ouverture dans une salle pleine à craquer.

Des spectacles en tenue traditionnelle mongole et des danses folkloriques ont diverti à la fois les locaux et les spectateurs venus d'autres pays.

Le président de l'Association de judo de Mongolie Battulga Khaltmaa et le directeur général de la Fédération internationale de judo Vlad Marinescu étaient présents lors de cette journée de judo dans la capitale. 

Le Japon domine la compétition

Chez les femmes dans la catégorie des moins de 63 kg,  Nabekura Nami a remporté la médaille d'or grâce à un habile mouvement de pied dont elle a le secret. La judokate remporte ainsi la troisième médaille d'or du Japon dans ce tournoi.

C'est Namsrai Batsaikhan, le fondateur et PDG du Champions Camp qui a remis les médailles aux gagnantes

"Ma technique préférée est le Uchi-mata, mais aujourd'hui mes techniques de ashi-waza, comme le ko-uchi-gari et le ko-soto-gari étaient très efficaces. J'ai pu faire la démonstration de différentes techniques. Pour moi ce fut une bonne expérience dans l'ensemble", explique la championne japonaise. 

L'éclosion d'un nouveau champion coréen

C'était l’événement de la journée, tout le monde avait les yeux rivés sur le champion olympique en titre chez les moins de 81 kg. Le Japonais Nagase Takanori faisait son grand retour. Bien que la pression était grande, l'athlète japonais a su rester calme et serein. 

Pour son premier combat, il a notamment exécuté un fantastique o-soto, une technique pour laquelle il est réputé.

Il a ensuite affronté en demi-final, le jeune Coréen Joonhwan Lee qui participait seulement à son deuxième tournoi international de judo. Mais le coréen a surpris tout le monde en renversant le grand Nagase avec une technique de chute spectaculaire.

Dans les années à venir, Joonhwan Lee, âgé seulement de 20 ans, pourrait bien faire parler de lui dans la catégorie des moins de 81 kilos.

En finale, le jeune coréen a affronté le médaillé de bronze olympique Shamil Borchashvili, et une fois de plus, une technique de chute fulgurante lui a permis de remporter la compétition. 

Il remporte ainsi sa deuxième médaille d'or lors du deuxième grand slam de sa carrière.

Les médailles ont été remises par le maire de la ville d'Oulan-Bator, Dolgorsuren Sumiyabazar.

"Je suis tellement reconnaissant que tant de personnes m'aient encouragé aujourd'hui. À l'avenir, je ferai tout mon possible pour répondre à cette attente à l'avenir !", dit Joonhwan Lee. 

La Mongolie garde le cap

L'équipe de Mongolie, menée par leur médaillé de bronze olympique Tsend-Ochir Tsogtbaatar, a gagné une nouvelle médaille. 

Grâce à un Judo spectaculaire, le judoka mongol a réussi à se hisser jusqu'en finale chez les moins de 73 kilos. Mais il devra se contenter de la deuxième place.

Après deux jours fantastiques de judo ici en Mongolie, tout le monde retient son souffle pour les rencontres des poids lourds qui auront lieu ce dimanche.