This content is not available in your region

Incendies en Europe : une vingtaine de feux hors de contrôle en Espagne

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Un pompier près de Louchats, à 35 km de Landiras en Gironde, dans le sud-ouest de la France, lundi 18 juillet 2022.
Un pompier près de Louchats, à 35 km de Landiras en Gironde, dans le sud-ouest de la France, lundi 18 juillet 2022.   -   Tous droits réservés  Photo : Philippe Lopez (Pool Photo via AP)

La péninsule ibérique et la France sont toujours confrontées à de violents incendies.

En Espagne, une vingtaine d'incendies sont hors de contrôle. Certains d'entre eux ont détruit des maisons et des cultures et contraint des habitants à fuir notamment près de Manresa en Catalogne.

"Je ne sais pas dans quel état est ma maison, je pense qu'elle a brûlée d'après ce qu'on m'a dit", explique Maria Dolores Reche. "Mais je ne peux pas dire la gravité. J'ai vu une vidéo qu'un voisin m'a envoyée et elle semblait brûlée."

Les incendies actifs en Espagne ont déjà fait deux morts et ont dévasté au moins 25 000 hectares, favorisés par les températures élevées et le vent.  Une bonne nouvelle pour la péninsule ibérique toutefois : la vague de chaleur intense, durable et étendue, prend fin lundi, après neuf jours de températures maximales comprises entre 39 et 45 degrés Celsius.

Près de 2 000 pompiers mobilisés en Gironde en France

Ce mardi matin, la préfecture du département français de la Gironde a qualifié la nuit passée de "très difficile"

Près de 2 000 pompiers venus de toute la France, appuyés par d'importants moyens aériens, sont mobilisés contre deux brasiers à La Teste-de-Buch et à Landiras, à 50 km à l'est.

Un homme a été placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur l'incendie de Landiras, a annoncé le parquet de Bordeaux.

Lundi en fin après-midi, un nouveau feu s'est déclaré à Vensac, dans le Médoc.

Ces trois incendies ont déjà ravagé plus de 19 000 hectares de forêt et entraîné l'évacuation de 37 000 personnes depuis près d'une semaine.

Le réchauffement climatique pointé du doigt

La multiplication des phénomènes météorologiques extrêmes est une conséquence directe du réchauffement climatique selon les scientifiques, les émissions de gaz à effet de serre augmentant à la fois leur intensité, leur durée et leur fréquence.