La polémique enfle en Europe sur l'interdiction des visas russes réclamée par Kyiv

Des Ukrainiens évacués
Des Ukrainiens évacués Tous droits réservés David Goldman/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés David Goldman/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'Ukraine accélère l'évacuation de civils face aux bombardements russes. Les 27 réfléchissent à la demande du président ukrainien d'interdire l'entrée des citoyens russes dans l'Union européenne. La Finlande appuie cette proposition.

PUBLICITÉ

Partir, et laisser sa maison derrière soi, avec en tout et pour tout un seul bagage. L'Ukraine accélère les évacuations de civils dans les zones qu'elle contrôle encore, face à l'intensification des bombardements russes. Moscou affirme avoir détruit un dépôt de munitions ukrainien contenant des missiles et des obusiers de fabrication américaine. Si cela est confirmé, ce serait un coup dur pour les troupes ukrainiennes.

Pendant ce temps, en Europe, la déclaration du président ukrainien prend de l'ampleur. Volodymyr Zelensky a appelé à interdire l'entrée dans l'UE de tous les citoyens russes, qu'ils soient d'accord ou non avec la guerre.

La Première ministre finlandaise, Sanna Marin, fait partie de ceux qui sont d'accord avec cette restriction. Celle dont le pays a une longue frontière avec la Russie rappelle que c'est tout l'espace Schengen qui est concerné.

Cette proposition divise les 27, et à Moscou le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov estime que "le raisonnement du président ukrainien est irrationnel", assurant qu"'isoler la Russie n'a aucune chance de réussir."

Pendant ce temps, l'attention du monde est toujours focalisée sur la centrale nucléaire de Zaporijjia, occupée par les forces russes. La plus grande centrale d'Europe a été attaquée à plusieurs reprises ces derniers jours. La Russie et l'Ukraine s'accusent mutuellement de ces bombardements. Les forces pro-russes vont renforcer les défenses anti-aériennes de la centrale.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Fin des visas pour les touristes russes? L'UE se penche sur la question

OTAN : Jens Stoltenberg exhorte les alliés à fournir davantage de Patriot à l'Ukraine

Frappes mortelles russes sur le centre de l'Ukraine, Kyiv affirme avoir abattu un bombardier russe