PUBLICITÉ

Les frappes aériennes russes redoublent sur le Donbass

Nettoyage des débris d'un bombardement d'une maison à Kramatorsk
Nettoyage des débris d'un bombardement d'une maison à Kramatorsk Tous droits réservés David Goldman/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés David Goldman/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Selon Moscou, plus de 2 000 soldats ukrainiens ont été tués dans la région de Soledar. La prise de cette ville est essentielle pour prendre les zones de Sloviansk et Kramatorsk encore contrôlées par les Ukrainiens.

PUBLICITÉ

L'armée russe multiplie les frappes aériennes contre les positions ukrainiennes avec le redoutable S-35, l'un des fleurons de l'aviation russe. Objectif, sortir de l'impasse de son offensive dans le Donbass, dans l'est de l'Ukraine. Selon Moscou, plus de 2 000 soldats ukrainiens ont été tués dans la région de Soledar. La prise de cette ville est essentielle pour prendre les zones de Sloviansk et Kramatorsk encore contrôlées par les Ukrainiens. Au moins deux personnes ont été tuées et 13 autres blessées ce vendredi dans un bombardement russe sur Kramatorsk.

Pendant ce temps, la Russie distribue des passeports russes à la population locale, objectif, accélérer l'annexion des zones déjà sous son contrôle. Cela passera par l'organisation de référendums pour donner une couverture légale à l'opération. La Russie entame aussi la reconstruction, comme à Marioupol. Les travaux ont commencé dans le théâtre tristement célèbre, bombardé avec de nombreux civils à l'intérieur.

Au cours de la même période, des centaines de civils ont perdu la vie lors d'actions qualifiées de crimes de guerre dans les zones occupées par les Russes au nord de Kiev. Les restes de onze personnes ont été enterrés au cimetière de Boucha, où reposent plus de 400 civils non identifiés.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La nouvelle loi ukrainienne sur la mobilisation est entrée en vigueur

Kharkiv et Odessa visées par des frappes russes, la Crimée occupée ciblée par les Ukrainiens

"Où est maman ?" L'histoire d'un petit garçon ukrainien enlevé par les forces russes